Qu’est-ce que l’hypnose ?

Les articles à la une

icone article

Qu’est-ce que l’hypnose ?

Oublier un mot, réagir à un son, agir étrangement… L’hypnose de « grand spectacle », déclenchant rires et applaudissements admiratifs, s’est imposée au travers du petit écran ces dernières années. Au final, que savons-nous d’elle ? De la « vraie » hypnose ? Comment fonctionne-t-elle ? A quelles fins est-elle utile ? Peut-on tout réaliser avec cette méthode ? Lumière sur une technique qui n’a pas fini de faire parler d’elle.

Hypnose : présentation et mécanismes.

Sulfureuse, l’hypnose l’est sans aucun doute. Tromperie ? Véritable approche de l’esprit ? Il n’est pas toujours évident de distinguer le faux du vrai avec une méthode aussi ancienne qui a fait beaucoup parler d’elle et revient en force depuis plusieurs années. S’il est difficile de donner une définition précise de l’hypnose, il est cependant possible de la résumer en un état modifié de conscience (à l’image du rêve, de la méditation, de la transe). Cet état altéré entraine une modification du niveau de vigilance de la personne. Ce petit quelque chose qui lui permet de raisonner au quotidien change et le cerveau se lance dans une série de « rêves conscients » amenant l’hypnotisé à oublier progressivement la réalité extérieure pour se focaliser uniquement sur une réalité intérieure, guidé par la voix de l’hypnotiseur dont les mots deviennent de véritables stimuli, de puissants moteurs de suggestion d’où la modification du comportement et/ou changements physiologiques. Concentré sur la voix, le cerveau fait abstraction du monde et exécute les actions qui lui sont proposées.
Comment fonctionne alors une séance d’hypnose ? Déclenchée de façon progressive, elle dure approximativement 45 minutes à 1 heure. Le patient est invité à fermer les yeux ou à fixer un point précis et l’hypnotiseur l’invite à se détendre. Une fois le consultant apaisé, il va lui proposer de se concentrer sur certaines zones de son corps et vérifier que l’état d’hypnose s’est bien installé. Selon la raison de la consultation, l’hypnotiseur va suggérer des actions jusqu’à la fin de la séance. Le réveil s’effectue via un compte à rebours qui permet au consultant de retrouver le contrôle de ses muscles et de revenir doucement à la réalité extérieure.

Hypnose, dans quels cas y avoir recours ?

S’il peut être tentant de découvrir l’effet de l’hypnose sur soi (sachez que seulement 5% seraient « non hypnotisables »), il est néanmoins préférable d’avoir recours à l’hypnose pour des raisons précises. Le plus souvent, il s’agit pour le consultant d’un « traitement » pour améliorer sa qualité de vie. Ainsi, les thérapeutes pratiquants l’hypnose travaillent essentiellement sur l’arrêt du tabac, la boulimie, la lutte contre la douleur, les troubles psychologiques (comme le stress, les phobies, l’anxiété), les troubles digestifs, les maladies psychosomatiques (eczéma, rhinites, asthme).
Il est aussi bon de savoir que l’hypnose est sans danger puisqu’il s’agit d’un état « semi-conscient », le patient se « réveille » toujours, quoi qu’il advienne. Si aucune suggestion n’est émise, le « réveil » se fera naturellement. Il aussi pertinent de souligner qu’il n’y a pas de risques de faire quelque chose contre sa volonté, les barrières morales et les valeurs propres à chaque individu sont toujours actives. Le seul risque est que l’hypnose ne fonctionne pas sur vous !

Plus de rubriques sur la page Horoscope & infos

Tous les articles :

Code promotionnel Disclaimer