Qu’est-ce que la vie intérieure ?

Les articles à la une

icone article

Qu’est-ce que la vie intérieure ?

Il y a ces concepts primordiaux pourtant peu connus et souvent difficiles à saisir. Difficiles ? Pas tant que cela en réalité. Disons simplement qu’ils sont si impressionnants qu’ils peuvent entrainer une peur que l’on préfère souvent faire taire en les reléguant au second plan. La vie intérieure fait partie de cette catégorie et pourtant, nous allons le voir, il serait essentiel que tout être humain la saisisse pleinement pour mieux vivre son quotidien.

Tentative de définition de la vie intérieure.

Se connaître, comprendre ce qui compose son être, le « pourquoi je suis sur Terre ? » n’est pas nouveau. Ce sont des questions qui ont traversé les siècles et tendent à ressurgir lors d’époques plus ou moins bouleversées. Quand l’extérieur, quand le monde semble perdre le sens commun, il devient nécessaire de trouver un point d’ancrage, des racines solides auxquelles s’accrocher.
La vie intérieure est une philosophie plus qu’une réalité scientifique. Cela ne l’empêche nullement d’exister pour qui sait s’y intéresser. En donner une définition est assez compliqué. La vie intérieure est l’essence même de notre existence. Elle est le résultat de toutes ces choses qui font nous ce que nous sommes. Le vrai nous. Celui que nous avons tendance à faire taire et à fuir au profil des distractions bruyantes de la vie extérieure. Se retrouver en tête à tête avec soi-même est impressionnant. Sommes-nous réellement ce que nous pensons être ? Avons-nous vraiment ces intérêts, ces qualités, ces passions, ces folies que nous nous targuons d’avoir ? S’ouvrir à sa vie intérieure, c’est y découvrir ses réponses et bien plus encore. Écouter ce flot de pensées, de souvenirs, de projets, d’émotions physiques et psychiques qui s’agitent en permanence au plus profond de nous, c’est s’abreuver à une source incroyable de renseignements qui permettent une meilleure connaissance de soi.

Quelques façons d’accéder à la vie intérieure.

Il est dommage de constater que, le plus souvent, les urgences prennent le pas sur l’essentiel, sur l’important. Dans nos sociétés excessivement centrées sur le matérialisme et le paraître, ce retour, cette concentration sur la vie intérieure est encore plus essentielle aussi bien pour acquérir un équilibre émotionnel, que ré-exprimer créativité, empathie et liberté. Il est aussi fort dommage de remarquer que dans la plupart des cas, cette prise de conscience intervient lors qu’un moment « choc ». Une maladie, une crise (burn-out), le décès d’un proche… Un choc émotionnel tel qu’il vient tout bouleverser et « réinitialise » notre rapport à l’urgent et à l’important.
Pourtant, il y a des façons bien plus douces et plaisantes d’accéder à sa vie intérieure et, surtout, de remettre les choses en perspective. Pour cela, des phases d’introspection (seul ou avec l’aide d’une tierce personne), la marche, la méditation, sont d’excellents moyens d’y parvenir. L’essentiel est de prendre le temps, ce fameux temps qui fait toujours défaut, pour observer, réfléchir et ressentir. S’arrêter pour mieux repartir, faire un point pour savoir où l’on va, ce qui nous convient ou non. La vie intérieure est peut-être une philosophie abstraite mais elle devrait être la philosophie de notre vie.

Plus de rubriques sur la page Horoscope & infos

Tous les articles :

Code promotionnel Disclaimer