Les articles à la une

icone article

Voyance orientale

Les mystères de l’Orient ont toujours exercé une sorte de fascination sur le monde occidental. L’Orient fut, durant une longue période, cette terre inconnue, colorée, enchanteresse. Une terre porteuse de mythes, rites et traditions ayant su conquérir l’autre partie du globe, et dont les anciennes civilisations ont vu leurs croyances et pratiques divinatoires traverser, elles-aussi, les époques. Que nous en soyons conscients ou non, la voyance telle qu’elle est pratiquée aujourd’hui, doit beaucoup à la voyance orientale. Explications.

L’Orient et la voyance, une histoire solide et ancienne

Une poétique définition de l’Orient serait de résumer cette partie de notre monde comme l’endroit où se lève chaque jour le soleil. L’Orient, perçu comme une source de la lumière, celle d’où surgit la douce et réconfortante chaleur du soleil. Une définition plus générale invite à situer les territoires que l’Orient comprend. Ainsi, il concentre les espaces situés à l’est de l’Europe, nommés par trois termes différents. Le Proche-Orient, terme d’origine française, est utilisé pour désigner Asie et Afrique notamment les pays du sud-est du bassin méditerranéen. On retrouve une expression différente dans la langue anglaise puisqu’il s’agit cette fois d’évoquer le Moyen-Orient. Néanmoins, les pays auquel le terme fait référence sont similaires, s’étendant de la mer Méditerranée à l’Iran. A titre d’exemples, citons : la Turquie, Chypre, Israël, le Qatar ou encore le Yémen. Enfin, on parle d’Extrême-Orient pour les pays d’Asie bordés par l’océan Pacifique. Cette fois-ci, nous pouvons évoquer le Japon, la Corée du Sud, la Chine ou bien le Vietnam. Enfin, ce terme est parfois accolé à la Russie sous l’expression d’Extrême-Orient Russe, faisant ainsi allusion aux provinces pacifiques et à leur hinterland. Se côtoient sur un vaste territoire, un nombre impressionnant de cultures et de traditions, souvent millénaires, différant les unes des autres. Toutes (ou presque) ont pourtant mis au point, au fil de leur histoire, des pratiques divinatoires dont certaines sont toujours en usage. Quels sont ces arts divinatoires que nous pouvons évoquer ? Comment les employons-nous ? Comment recourir à la voyance orientale ?

Arts divinatoires : techniques utilisées en voyance orientale

En évoquant la voyance orientale, vous avez immédiatement à l’esprit l’image d’un grand vizir ? La voyance orientale ne se résume pas uniquement à cela, fort heureusement. Nous serions tentés d’écrire que la voyance orientale est un terme « générique » sous lequel se dissimule tout un panel de pratiques divinatoires. Un terme « fourre-tout » où se cache néanmoins des pratiques que vous avez certainement utilisées sans les qualifier ainsi. Ces supports, ainsi que nous allons le découvrir, ont su traverser les frontières et sont devenus, pour certains, des plus populaires. Comme l’ont aussi été certaines personnalités du monde de la voyance dont vous connaissez certainement les noms. Raspoutine ? Baba Vanga ? Des maîtres de la voyance orientale dont nous continuons toujours à analyser les prédictions et faits, des années après leur disparition !

L’astrologie, star de la voyance orientale

Il serait impossible de ne pas l’évoquer en premier lieu. L’astrologie en voyance orientale, est certainement la plus connue et employée. Astrologie chinoise, astrologie japonaise, astrologie arabe… Chaque variation se réfère à un aéropage de divinités et mythes créant de nouveaux signes et interprétations du thème astral, toujours pertinentes à découvrir pour une analyse des plus complète (et complémentaire !).  

Les supports « classiques » de la voyance orientale

A l’image de l’astrologie, certains classiques de la voyance tels que les tarots ou oracles, connaissent des déclinaisons. Yi-King en tête, tarot russe, tarot chinois, tarot oriental, tarot japonais, chkobba, oracle du Tao, … ne sont que quelques exemples de la multiplicité des jeux existants. Sont aussi présents des techniques comme la géomancie, la numérologie ou encore la cristallomancie.

La divination dans la boisson

Fort usitée dans les siècles passés, la divination au travers de la boisson, demeure un grand pilier de la voyance orientale. Au rang des techniques divinatoires via un breuvage, citons la cafédomancie qui consistait à lire l’avenir dans le marc de café. Citons également la thédomancie (ou tasséomancie) qui s’effectuait dans la lecture de la forme des feuilles de thé une fois le thé bu. Des pratiques en apparence simples mais qui nécessitent de fortes connaissances pour réussir à interpréter correctement les présages.

Voyance orientale, comment y faire appel ?

Intrigué par l’Orient et ses pratiques divinatoires, si vous envisagez de solliciter les conseils d’un voyant oriental, nul besoin de réserver une escale dans un (ou plusieurs !) pays concerné ! Ces conseils, vous pourrez y accéder grâce à plusieurs formes de consultations de voyance. La plus rapide sera certainement la voyance orientale par téléphone. Simple, elle ne nécessite aucune organisation particulière, uniquement votre smartphone et un endroit confortable où vous installer durant votre dialogue avec le voyant sérieux que vous aurez choisi. La voyance orientale par téléphone, telle que vous pouvez la pratiquer sur Avigora, vous permet d’entrer immédiatement en contact avec un professionnel de la voyance. Ils sont nombreux à vous y attendre afin de vous apporter une guidance sérieuse. Que vous choisissiez cette option ou que vous décidiez finalement de vous tourner vers une voyance par tchat ou une voyance audiotel, n’hésitez pas à relever en amont, les avis des précédents consultants afin de vous assurer du sérieux du voyant que vous aurez à l’autre bout de la ligne.


Tout savoir sur la voyance arabe

Plus de rubriques sur la page Horoscope & infos

Tous les articles :

Code promotionnel Disclaimer