Voyance dans la pop culture : la série « Ghost Whisperer »

Les articles à la une

icone article

Voyance dans la pop culture : la série « Ghost Whisperer »

Bien qu’ayant tiré sa révérence en 2010, la série Ghost Whisperer continue à être une référence pour qui apprécie les intrusions de la pop culture dans le domaine de la voyance. Une approche construite autour d’une trame familiale et amoureuse, avec un personnage principal attachant et attendrissant. Présentation.

Ghost Whisperer, trame d’une série
Si vous avez regardé un tant soit peu le petit écran ces dernières années, en fin de journée, vous avez certainement dû croiser le regard de Melinda Gordon. Largement diffusée (et rediffusée) sur la première chaine, Ghost Whisperer nous plongeait dans le quotidien de cette jeune femme récemment mariée possédant tout même une petite particularité : celle de communiquer avec les esprits des morts. Ce don hérité de sa grand-mère, (et nié par sa mère) amenait Melinda à aider défunts comme vivants en apportant un point final à leurs histoires pour la plupart inachevées. La première saison présentait ce personnage venant tout juste d’emménager dans une petite ville, celle de Grandview, où elle avait établi sa boutique d’antiquités. Un symbole soulignant son attrait avec les évènements du passé. Au cours de ses rencontres aussi bien dans son magasin, que dans les rues de Grandview, Melinda va utiliser son don pour faire passer les messages des morts à leurs proches afin qu’ils puissent passer « dans la lumière » et trouver la paix, ainsi qu’un repos éternel. Au fur et à mesure des saisons (5 au compteur), la psychologie des personnages se tisse, la mythologie transparait. S’ajoutent des esprits maléfiques souhaitant à tout prix à stopper Melinda dans ses missions.

Ghost Whisperer, comment la série traite de la voyance ?
Au fil des saisons, se peaufinant, la série prend un tournant plus « ésotérique » qu’elle ne l’avait au début. Melinda lutte contre des forces la dépassant, contre des esprits qui ne sont pas là pour lui apporter une aide mais plutôt pour semer la discorde. La voyance au sein de Ghost Whisperer tient donc un rôle majeur puisque chaque épisode est centré sur le don, la médiumnité, la communication avec les esprits et la résolution des conflits grâce à cela. Melinda a su être habilement présentée pour ne pas sombrer dans les clichés. C’est une jeune femme moderne en rien « mystique » ou « déconnectée » de la réalité. Bien que ses capacités ne soient connues uniquement de son mari (qui aura un rôle important tout au long des saisons), la voyance n’est pas présentée comme un tabou. En ce sens, on peut faire un rapprochement avec une autre série à succès « Médium », bien que la trame de fond fût divergente. Ce réalisme est dû à la volonté du producteur de Ghost Whisperer de faire appel à un vrai médium (James Van Praagh) pour co-produire les épisodes mais également de se baser sur l’expérience de Mary Anne Winkowski, qui, elle-même communiquait régulièrement avec les esprits, en se basant sur sa vie pour édifier la série. 


Plus de rubriques sur la page Horoscope & infos

Tous les articles :

Code promotionnel Disclaimer