L’Alomancie : la divination par le sel

Les articles à la une

icone article

L’Alomancie : la divination par le sel

Il n’est plus à démontrer que de simples objets du quotidien ont souvent été utilisés (et sont encore) comme supports pour des séances divinatoires. Marc de café, feuilles de thé, figurent parmi les plus célèbres. Saviez-vous cependant que le sel pouvait s’inscrire dans cette catégorie ? Cette méthode se nomme « Alomancie » et nous vous proposons d’en découvrir plus à son sujet.

Petit traité sur l’alomancie.

Puissant purificateur, le sel n’est pas seulement un exhausteur de goût en cuisine, il est aussi un excellent moyen sur lequel s’appuyer pour découvrir l’avenir. Cela n’est d’ailleurs guère étonnant, le sel étant lié aux superstitions. On le dit porteur de chance et il n’est pas rare de voir certaines personnes en jeter par-dessus leur épaule gauche pour l’attirer, ou, à l’inverse, s’inquiéter quand la salière est reversée.

Provenant du grec « halo », le sel, et de « mantia », la divination, l’alomancie (aussi connue sous le terme de adromancie / halomancie / idromancie) est une forme ancienne de voyance, où le devin se servait de cristaux de sel pour obtenir des prédictions.
Ces cristaux étaient jetés en l’air et leur façon de retomber sur le sol (ou d’évoluer en l’air) servait à analyser et décrypter les présages. Une seconde méthode consistait à faire évaporer le sel dans une cuve puis à observer les formes qui s’étaient éventuellement constituées. De nos jours, il est cependant impossible de savoir quelles significations exactes ces formes revêtaient pour le devin. Art divinatoire très rudimentaire, l’alomancie, bien que connue, n’a pas su traverser les époques et s’apparente plutôt à une méthode divinatoire désuète.

L’alomancie, comment la pratiquer ?

Si l’alomancie vous intéresse, il existe deux manières distinctes de la pratiquer sans avoir besoin d’un important matériel.

Dans le cadre de la première méthode, le consultant devra poser une question dont la réponse peut être positive ou négative uniquement. Autrement dit, il n’obtiendra rien de plus qu’un « Oui » ou un « Non » franc par ce biais. Autant bien choisir sa demande ! Pour réaliser l’alomancie, il est nécessaire de se munir d’une plaque très chaude puis de se concentrer sur la question ou la situation préoccupante. Une poignée de gros sel doit être posée sur la plaque brûlante. L’interprétation se réalise en écoutant le crépitement émis par le sel lorsqu’il brûle. Si le bruit est faible ou si la combustion est rapide, la réponse sera positive. Le cas échéant, il faudra s’attendre à un « Non » ferme.

Pour résoudre une problématique dont la réponse ne peut se limiter à un « Oui » ou un « Non », il est conseillé de passer par la seconde méthode. L’alomancie est encore plus simple puisqu’il s’agit de jeter du gros sel sur le sol ou, du moins, sur une surface plane. C’est l’analyse des formes obtenues qui permettra de démêler ce qui attend le consultant. Bien que cette façon de pratiquer l’alomancie soit encore plus élémentaire, elle nécessite d’avoir quelques rudiments et une petite expérience dans ce domaine puisque l’interprétation des figures est la clé de cette divination.

Plus de rubriques sur la page Horoscope & infos

Tous les articles :

Code promotionnel Disclaimer