L'interview de Shanty

Les interviews des voyants Avigora

L'interview de Shanty

shanty

Nous avons rencontré Shanty pour vous. Voici en exclusivité la conversation que nous avons eue avec elle :

Avigora | Comment votre don s’est-il manifesté ?

Dès mon plus jeune âge, j’ai baigné dans le monde de l’invisible et de la spiritualité. Cet héritage m’a certainement été transmis par ma grand-mère qui était guérisseuse dans son village. D’aussi loin que je me souvienne, mon don médiumnique s’est manifesté dès ma petite enfance, par des transmissions de pensées, des rêves prémonitoires. J’ai depuis toujours été dans l’empathie et l’hypersensibilité, cette émotion forte qui, lorsqu’on apprend à l’apprivoiser au fil des années, peut devenir un véritable outil de connaissance de soi et de l’univers dans lequel nous vivons, mais peut se révéler très difficile à vivre dans l’enfance et l’adolescence. Je pense que l’on naît avec ce don ; certains l’ignorent, d’autres en ont peur, ou comme moi, ne peuvent y échapper. Il s’impose à soi comme une évidence.

Avigora | Comment se manifeste votre don ?

Mon don se manifeste de plusieurs façons, soit par des flashs où je vois des images, des scénarios mais aussi par des fortes intuitions, des ressentis, ou encore par des mots qui me viennent, des noms, que je vois ou que j'entends. Je ne choisis pas le mode de communication, ni les informations qu'on me donne... ça vient tout seul et parfois à des moments où je m'y attends le moins. En consultation, il est très important d’être décontracté et concentré, de laisser le stress, les émotions et les pensées parasites de côté, afin que les énergies soient favorables. Il peut arriver que les flashs se fassent moins sentir si la personne qui me consulte est prise de colère, d'impatience, ou très fatiguée.

Avigora | Quels supports utilisez-vous pour vos consultations ?

Le son, les vibrations d’une voix, les énergies qui s’en dégagent. Je peux utiliser parfois des oracles comme l’oracle Gé. Mais mon outil principal, mon véritable guide est le tarot de Marseille. Avant d’être un jeu divinatoire, c’est avant tout un outil de connaissance ; de soi d’abord, de l’Univers ensuite. Au fur et à mesure des lames, si on suit leur numérotation, se dessine le chemin que tout homme doit accomplir, de sa jeunesse à sa plénitude, des passages obligés, des obstacles à franchir, des bonheurs à vivre. Le maître (le Tarot), enseigne à son élève (vous et moi). Il guide mais n’impose pas, comme un vieux sage…

Avigora | En quoi votre don est-il différent des autres ?

Le chemin à parcourir avant que la voyance nous choisisse et vienne à nous, peut s’avérer long et fastidieux. Car c’est bien de cela qu’il s’agit, c’est elle qui nous choisit, et non le contraire…
Le don de médiumnité peut se révéler à soi de différentes façons et s’utiliser de différentes manières. Je crois que c’est à partir du contexte, de son degré de maitrise, et de la connaissance de soi et de ses intentions, que l’on devient un bon médium. Il m’a fallu des années d’initiation pour me sentir prête à consulter en dehors du contexte familial et amical. On le sent ; cela vient à nous, on se réveille un  
beau matin et tout à coup, ça nous « parle ». J’aime beaucoup cette expression, car c’est tout à fait comme cela que c’est arrivé dans ma vie. J’ai un parcours de thérapeute holistique spécialisée en Ayurvéda (médecine traditionnelle indienne), J’ai eu à cœur de travailler sur des techniques de relaxation et la méditation, indispensables à l’épanouissement personnel et intuitif. Je suis à l’écoute de mes guides au cours de méditations que je pratique quotidiennement. Durant mes consultations, je reçois des flashs et j’en parle, quand bien même mes consultants ne viennent, à la base, que pour un massage ou un soin… Je considère cela comme un cadeau, il ne faut pas ignorer les messages et les signes que l’on nous envoie. Toujours dans le respect de la personne qui doit être prête à « entendre », ou « écouter »… La nuance faisant toute la différence… J’ai cultivé ce don avec compassion et Amour en guidant chacun vers ce pour quoi il vient véritablement à moi…

Avigora | Comment un consultant doit-il préparer sa consultation pour qu'elle se déroule au mieux ?

Une consultation de voyance n’est pas un acte anodin, même si ce domaine s’est largement développé et « banalisé ». Je considère que si une personne prend le soin de consulter, c’est qu’elle a besoin, au fond de son cœur, de se dévoiler en toute sérénité. Et pour cela, il faut être prêt. La base d’une bonne consultation, comme pour toute relation, est la confiance. Et pour qu’une consultation ait un sens, il faut être deux, n’est ce pas ? Il est donc primordial, selon moi, d’être détendu, concentré et de bien choisir son ou sa voyante ; en somme, des conditions optimales pour optimiser la fluidité et l’impact d’une consultation.

Avigora | Vos facultés vous a-t-il permis de réaliser des choses exceptionnelles ?

On ne choisit pas son ou sa voyante par hasard. Chaque consultation est un moment privilégié, chaque instant, chaque phrase compte, et je considère cela comme un cadeau du ciel. Mon don se manifeste comme une évidence, parfois si nettement que c’est en cela qu’il devient extraordinaire. Je ne pratique pas ce métier pour satisfaire mon égo et figurer dans un palmarès ; mais bien pour guider les gens, les aider sur leur chemin de vie en toute discrétion, sans leur mâcher le travail, sinon, ce serait trop facile. Il faut plus ou moins de temps pour le comprendre, selon l’ouverture d’esprit de tout un chacun. Je dirais que si j’ai de bons retours, ne serait-ce qu’un sourire qui se voit au travers d’un regard, ou qui s’entend au son d’une voix, là est ma plus grande satisfaction. Il y a quelques mois j’ai participé à une manifestation publique dans laquelle je proposais mes services. Les conditions étaient difficiles, c’était en extérieur, beaucoup de monde attendait son tour. Il fallait se concentrer et garder ses énergies malgré l’affluence et la fatigue. Je me souviens ce soir-là avoir accueilli une dame qui se plaignait d’une douleur lancinante à l’abdomen depuis de nombreuses années. Au terme d’une consultation de voyance, je lui ai proposé une séance de magnétisme car une émotion s’était inscrite dans son corps depuis un événement marquant de sa vie que j’avais vu en flash. Elle m’a téléphoné une semaine plus tard en me disant que la douleur avait disparu. Dernièrement, j’ai reçu une autre personne qui venait pour un massage. Intuitivement, je lui ai proposé un massage couplé d’une séance de magnétisme (pranathérapie), guidée d’après mon ressenti sur ses réels besoins. Durant la consultation, je sentais la présence d’un vieil homme, familier à la personne, qui était là, il me collait et surveillait mes faits et gestes, comme pour contrôler si je faisais bien ou pas. Au terme de la consultation, j’en ai parlé à ma patiente qui a fondu en larmes en me disant qu’elle venait de perdre son papa. Il était venu lui rendre une petite visite pour lui dire que tout allait bien, et qu’il était monté vers la lumière et la protégeait. N’aurait-il pas été dommage que je fasse l’impasse de lui transmettre ce merveilleux message ?

Avigora | Certaines personnes peuvent parfois être déçues après une consultation, à quoi l’attribuez-vous et vous arrive-t-il de vous tromper ?

Nous sommes humains, l’erreur est humaine (rires). Nous ne sommes pas des divinités qui ont les réponses à toutes les questions. Il m’est arrivé de me tromper sur le temps, ce fameux facteur temps qui obsède bien des personnes. La peur que les choses n'arrivent pas est aussi valable pour nous les médiums. Et cette peur fige, déstabilise et nous empêche d'agir sereinement. Agir dans la peur en revient à nous éloigner de nos objectifs. Nous finissons même par ne plus parler d’objectif mais d’obsession. Une fois la prédiction faite, vient le tour du libre arbitre, c'est à dire comment agir, quel attitude adopter. Par exemple si je vous annonce que vous allez gagner au loto l’année prochaine, mais que vous n'allez pas chercher votre ticket, la prédiction s'éloigne. Ou pire, si vous jouez la peur au ventre en vous demandant si vous choisissez les bons numéros, vous générez du négatif, cela vous ramène en arrière. Nous sommes des GPS, et heureusement que rien est gravé dans le marbre. Sinon à quoi bon consulter un voyant ? En clair, il faut accepter la prédiction et surtout les conseils qui accompagnent celle-ci. Nous avons tous tendance à entendre que nous atteindrons notre objectif mais nous occultons souvent le reste du message à savoir comment y parvenir. Il en est de même pour le temps. On nous demande souvent quand ? Prédire sur le temps est d'une, pas évident et de deux, dangereux pour le consultant. En effet si le consultant obtient sa réponse concernant le temps, il va uniquement se focaliser sur une date et non sur l’objectif et le moyen d'y parvenir .En se laissant totalement aller, en regardant les jours, les semaines, les mois passer et plus le temps va avancer plus le consultant va se dire que ça n'arrive pas et il va se plonger, se fossiliser dans la pensée négative. Et en effet les choses n'arrivent pas, NOUS les faisons arriver. L'utilité majeure d'un voyant c'est d'être la boussole de vos actes et non l'écrivain du livre de votre histoire. Il faut simplement agir dans la direction où se trouve notre objectif. En clair regarder devant. Comme en voiture, si on choisit le rétroviseur plutôt que le pare-brise, c'est l'accident ! Il en va de même dans la vie…

Avigora | Qu’est-ce-qui vous plaît le plus dans votre métier de voyante ?

Ce qui me rend si heureuse dans mon métier est le rapport humain. J’ai depuis toujours été intimement convaincue que ma mission sur Terre était de venir en aide à mon prochain, au travers de mon don, mon empathie et mon amour. Chaque moment de consultation est une occasion pour moi de révéler ce don qui m’habite et qui, je l’espère, servira le plus possible et aussi longtemps que je le pourrai. Je vois tellement de gens en souffrance, vivant dans le stress, en perte de contrôle total, déconnectées de leur « moi » intérieur. Il m’est parfois insoutenable de ne pas pouvoir venir en aide à ceux qui en ont besoin, mais qui sont fermés à toute pratique. On ne peut pas forcer cela. Comme je le disais précédemment, une consultation n’a de sens que si médium et consultant sont en phase, à cœur ouvert, en toute confiance.

Avigora | Pouvez-vous faire des prédictions pour vous-même ou seulement pour les autres ?

Ne jamais tirer les cartes pour soi ! C’est ce que j’ai appris très rapidement. Néanmoins, les prédictions qui me sont destinées se révèlent différemment. Ce peut être un flash, un ressenti, voire un signe. Ouvrir son canal médiumnique, c’est quelque chose que l’on ne fait pas « sur commande », sinon, cela peut s’apparenter à de l’analyse, ce qui est très différent. Avec le temps, j’ai appris à discerner cela, et à interpréter les signes et les messages que l’on m’envoie. Je pense que pour être un bon voyant, il faut avant toute chose savoir s’écouter soi-même, et bien se connaître. L’alignement corps-âme-esprit est un facteur primordial de développement personnel, indispensable à l’évolution spirituelle et médiumnique. Il peut arriver que j’aie des signes très révélateurs, comme des semaines entières où rien ne se passe. Je peux volontairement fermer mon canal lorsque j’ai besoin de faire « une pause », mais lorsqu’il se manifeste, il faut rester à l’écoute et ne pas le nier.

Avigora | Vos proches sont-ils au courant de votre métier ? Les aidez-vous avec votre don ?

Beaucoup de personnes dans mon entourage sont au courant, pour ne pas dire toutes, mais je reste discrète. C’est un moyen pour moi de me protéger, non pas parce que je redoute les réactions des uns et des autres, mais simplement parce que ce « cadeau » que l’on m’a transmis est très précieux. On ne peut pas utiliser ce don à la demande, d’autant plus qu’au début de ma pratique, il était très difficile avec une personne que je connaissais de ne pas être influencée dans mon interprétation. Par contre, je n’hésite pas à donner des conseils, que ce soit en matière de développement personnel, d’aromathérapie, de phytothérapie, ou lorsque j’ai des flashs très précis.

Avigora | À quoi ressemble votre journée type ?

Mes journées se suivent, mais ne se ressemblent pas ! C’est ce que j’aime dans mon métier. Je m’occupe de ma fille en priorité, puis je partage mon temps entre mon « travail » (bien que je considère mon métier avant tout comme une passion) et ma pratique quotidienne du yoga et la méditation. Je possède un cabinet de consultation dans lequel je me rends chaque matin. J’y accueille mes clients pour des consultations ayurvédiques ou de voyance et je me connecte sur Avigora sur des plages définies au jour le jour, selon mes disponibilités.

Avigora | En dehors de la voyance, avez-vous d'autres passions dans la vie ?

Comme je l’ai dit précédemment, je pratique le yoga et la méditation, qui me permettent de me sentir bien dans mon corps et d’ouvrir mes chakras. J’ai un besoin constant d’être proche des éléments, de me rendre dans la nature pour y méditer ou y cueillir des herbes aromatiques ou médicinales. J’ai la chance de vivre dans une belle région où des paysages très différents se côtoient à quelques kilomètres seulement. Ce serait dommage de ne pas en profiter ! J’ai également un attrait particulier pour le sens artistique et créatif, qui peut se développer aussi bien dans la musique, la couture, le bricolage, la cuisine…

Avigora | Quel métier auriez-vous fait, si vous n’étiez pas devenue voyante ?

J’ai toujours été une « touche-à-tout ». Curieuse de tout, amoureuse de la vie, j’ai longtemps cherché ma voie et multiplié les expériences. Malgré tout, je suis consciente que l’on aura beau se tourner vers tel ou tel métier, la bonne voie s’impose à nous un jour ou l’autre, quoi qu’il arrive. Hormis le métier de psychologue ou ostéopathe qui m’auraient beaucoup plu, honnêtement, aujourd’hui je peux dire que je n’aurais pas pu faire autre chose et j’en suis très heureuse. D’autant plus qu’entre mon activité de thérapeute et la voyance, la diversité est au rendez-vous et les différents outils dont je dispose sont en constante évolution !

 

Pour consulter Shanty ou simplement voir sa page, voir médium Shanty.


Plus de rubriques sur la page Horoscope & infos

Toutes les interviews :

Code promotionnel Disclaimer