L'interview de Marilyn

Les interviews des voyants Avigora

L'interview de Marilyn

marilyn

Nous avons rencontré Marilyn pour vous. Voici en exclusivité la conversation que nous avons eue avec elle :

 

Avigora | De quelle façon votre don s’est-il manifesté la première fois ?
Marilyn |
Depuis mon plus jeune âge. J’ai commencé par avoir des intuitions puis par repérer assez facilement les gens qui étaient positifs ou négatifs. J’ai eu des rêves prémonitoires par la suite même si cela n’est pas très significatif car beaucoup de personnes en ont. Plus tard, j’ai eu des flashs, et toujours beaucoup de ressentis. Je me suis rendue compte ensuite, qu’il m’était possible de me « connecter » à une personne et de voir à l’instant t ce qu’il se passait. Je me souviens avoir testé cela la première fois sur une amie qui venait d’emménager dans un lieu que je ne connaissais pas. J’ai testé cette connexion sur elle en lui décrivant la pièce où elle était, ce qu’elle faisait et ce qu’elle portait. Elle a eu très peur ! (rires). C’était très étonnant cette précision.

Avigora | Pouvez-vous prévoir les moments où les flashs arrivent ?
Marilyn | Pas toujours. Ils ne sont pas forcément contrôlés. Quand je regarde pour une personne en particulier, ça vient… ou pas ! Mais il suffit de bien me concentrer pour que cela fonctionne en général. En revanche, certains sont absolument incontrôlés et proviennent à n’importe quel moment de la journée.

Avigora | Utilisez-vous des supports lors de vos consultations ?
Marilyn | Ca peut m’arriver, mais pas toujours. En général, j’en utilise lorsque je n’arrive pas à voir précisément la réponse à la question que m’a posée le consultant. Lorsque les flashs ne suffisent pas, ne sont pas assez précis, je vais essayer de creuser en me servant de supports.

Avigora | Avez-vous des conseils à donner pour préparer une bonne consultation avec vous?
Marilyn | Oui, j’aime bien les photos ! Je suis visuelle, la photo d’une personne peut m’aider, surtout au niveau des flashs. Lorsqu’on voit la personne, qu’on la visualise vraiment, il est beaucoup plus simple de se connecter à elle.

Avigora | Avez-vous déjà réalisé des choses extraordinaires ?
Marilyn | Je ne sais pas si on peut appeler cela extraordinaire, mais c’est surtout lors des retours de voyance, pas pendant. Souvent les consultants reviennent vers moi plus tôt que prévu en me disant que ce que je leur avais annoncé s’était produit plus rapidement que prévu. Souvent les personnes se sentent mieux après une consultation, même s’il ne s’est encore rien produit. C’est ça que je trouve extraordinaire.

Avigora | Il arrive parfois que certaines personnes soient déçues après une consultation, à quoi l'attribuez-vous et vous arrive-t-il de vous tromper ?
Marilyn | Il me semble avoir remarqué que les personnes qui sont déçues, le sont immédiatement ! Ils n’attendent même pas d’avoir un retour sur ce qui leur a été annoncé, ils s’expriment négativement dans la foulée ! Qu’ils attendent de voir ! Je travaille sans complaisance et je pense que cela joue. Souvent, ils ne sont pas déçus par un retour mais par rapport au temps. Ils me rappellent plusieurs fois et je leur donne la même finalité. Si cette dernière ne change pas, cela peut arriver plus ou moins vite selon les obstacles, les retards, son propre sabotage, car on est libre, maître de sa vie malgré tout. Ceux qui me contactent en souhaitant que je leur confirme une chose, une histoire, une fin heureuse avec telle ou telle personne sont forcément déçus lorsque je leur dis que cette personne n’est pas faite pour eux, qu’ils vont bientôt rompre, ou qu’il / elle ne va pas revenir ! Ces choses n’allant pas dans leur sens, elles entrainent la déception. Certains l’acceptent plus facilement. Ils le savaient au fond d’eux mais avaient besoin d’une personne extérieure leur confirme, en revanche d’autres voulaient juste qu’on abonde dans leur sens.

Avigora | Qu’aimez-vous le plus dans votre métier ?
Marilyn | C’est aider les gens. Ces voyances permettent parfois de guider le consultant, de l’aiguiller au mieux, en lui montrant les chemins possibles. Cela permet parfois de leur éviter de perdre du temps dans des relations qui ne servent à rien. C’est vraiment cet aspect d’aide, et de prévenir qui me plait. Ce souci de l’autre.

Avigora | Pouvez-vous faire des « auto-prédictions » ?
Marilyn | Oui, j’ai des flashs qui me concernent. Il m’arrive de faire des rêves également. Moins quand je suis préoccupée, ils diminuent, ce qui est normal et ce qui me prouve que le « truc » est bien présent ! On voit des variations en fonction du vécu qu’on a. J’ai des flashs par rapport à ma vie personnelle, mon métier. On n’est pas toujours objectif avec soi, alors ce n’est pas évident de savoir si c’est un vrai flash ou s’il est influencé par ce que je désire réellement. Lorsque c’est le cas, je demande à ma maman qui a aussi des dons de magnétisme et de savoir les choses. Elle ne s’en sert que dans le privé, non pas de façon professionnelle.

Avigora | Que pensent vos proches de votre activité ? Pouvez-vous exercer votre don sur eux ?
Marilyn | C’est très délicat car j’ai un autre métier à côté qui est très cartésien, et où il serait difficile de dire qu’en parallèle, je suis médium. Il y a un risque de passer pour fou ! Du coup, ce n’est pas le type de choses que je vais dire à mes collègues. Ensuite, il y a ma mère qui n’était pas très contente quand je lui en ai parlé au tout début. Je pense qu’elle ne souhaitait pas spécialement que je développe ce don et puis, elle a fini par m’avouer qu’elle aussi avait des dons ! A présent, ça se passe bien. Je sais en revanche, que ce n’est pas un sujet que j’aborderai avec mon père qui est très cartésien. J’en ai parlé à certains de mes amis, qui, du coup, me demandent comment ça se passe et me posent des questions ! C’est un peu plus délicat avec mon conjoint qui me disait ne pas y croire du tout mais croire aux horoscopes ! Petit à petit, il en est venu à me poser des questions sur ce don et à s’y intéresser. C’est vrai que de prime abord, il y a toujours quelques résistances lorsqu’on aborde ce type de sujet avec son entourage ou les gens en général.

Avigora | Pouvez-vous nous décrire votre journée type ?
Marilyn | Comme j’ai une autre activité en parallèle, je vais travailler et le soir, dès mon retour, je me connecte et entre en relation avec les consultants qui le désirent. Il m’arrive d’avoir des flashs à n’importe quel moment de la journée, donc même si je ne suis pas toute la journée en « voyance », j’en fais quand même car je suis sollicitée involontairement ou volontairement !

Avigora | À part la voyance, quelles sont vos autres passions dans la vie ?
Marilyn | J’aime beaucoup tout ce qui est lié à l’imaginaire, pousse à rêver comme le cinéma, la peinture. J’aime également la psychologie, le théâtre. Des choses assez classiques !

Avigora | Si vous n’étiez pas voyante, que feriez-vous ?
Marilyn | C’est très difficile de m’imaginer sans ce don ! Je pense que je le serais malgré moi car il me semble que c’est une chose qui fait partie de nous dès le départ et qu’on ne peut éviter. Je ferais certainement des choses liées à ça de près ou de loin.

Pour consulter Marilyn ou simplement voir sa page, voir  voyante Marilyn


 

 

 

Plus de rubriques sur la page Horoscope & infos

Toutes les interviews :

Code promotionnel Disclaimer