Les interviews des voyants Avigora

L'interview d'Elsa

elsa

Nous avons rencontré Elsa pour vous. Voici en exclusivité la conversation que nous avons eue avec elle :

Avigora | Comment votre don s’est-il manifesté ?

Ma grand-mère était médium, une femme exceptionnelle. Depuis toute petite, elle n’a cessé de me répéter que, comme elle, je serai au service des autres, que c’était un devoir. Au cours de mon adolescence, j’ai commencé à faire des rêves prémonitoires, à prédire des événements pour ma famille et mes amis. J’ai alors compris que ce don se développait en moi. J’ai commencé à effectuer des consultations pour mes proches, puis leurs amis. C’est plus qu’un métier aujourd’hui, c’est en moi !

Avigora | Comment se manifeste votre don ?

Mes flashs se manifestent de façon spontanée, ce sont des images, des visions qui me sont envoyées. Elles me permettent de rentrer en connexion et dans l’intimité du consultant. Certaines images me permettent également de caractériser la lenteur ou la rapidité des événements à venir, de les dater bien que le temps en voyance n’a pas la même signification que celui du monde terrestre.

Avigora | Quels supports utilisez-vous pour vos consultations ?

J’utilise l’Oracle de Belline et le Tarot de Marseille, ils sont pour moi complémentaires. Ces supports sont dotés d’une grande puissance, ils me permettent d’affiner mes ressentis.

Avigora | En quoi votre don est-il différent des autres ?

Chaque voyant est unique, nous sommes humains avec une sensibilité qui nous est propre. Si je devais définir ma voyance, je dirai qu’il s’agit d’une guidance pour aider les autres. Mon unique objectif est de transmettre des réponses franches et directes pour y voir plus clair. Un moment d’échange et de partage sans jugement où la complaisance n’a pas sa place !

Avigora | Comment un consultant doit-il préparer sa consultation pour qu'elle se déroule au mieux ?

Il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises méthodes. Ce qui est important, c’est d’être prêt à recevoir les informations, d'être dans l’écoute. Cela facilite les échanges et les ressentis. Les énergies et vibrations qui circulent sont très importantes lors une consultation.

Avigora | Vos facultés vous ont-elles permis de réaliser des choses exceptionnelles ?

Je ne sais pas s’il s’agit de choses exceptionnelles mais le simple fait que le consultant se sente mieux après notre consultation est une grande satisfaction pour moi. J’attache énormément d’importance à la façon dont je transmets les informations, bonnes et moins bonnes. La complaisance n’a pas sa place dans ma voyance mais la bienveillance oui ! L’accompagnement est très important.

Avigora | Certaines personnes peuvent parfois être déçues après une consultation, à quoi l’attribuez-vous et vous arrive-t-il de vous tromper ?

Il peut arriver que les prédictions annoncées soient mal vécues même si le consultant en comprend par la suite les raisons. Si le consultant ne se sent pas prêt à recevoir ces informations, le mieux est qu’il diffère notre consultation. Et puis, je suis humaine et je peux me tromper. Ce qui est important pour une bonne voyance c’est que le consultant soit dans un état de réceptivité optimal. Si le consultant se « bloque », la connexion est moins évidente.

Avigora | Qu’est-ce-qui vous plaît le plus dans votre métier de voyante ?

J’aime la vie et son lot de joie et tristesse que nous connaissons tous à un moment donné. Le simple fait d’aider le consultant à retrouver son chemin est une belle réussite pour moi... C’est mon moteur !

Avigora | Pouvez-vous faire des prédictions pour vous-même ou seulement pour les autres ?

Oui (rires), cela me fait sourire car j’ai souvent des flashs, une « petite » voix intérieure qui me guide dans mes choix. J’essaye cependant de lâcher prise, je ne suis pas dans le contrôle et arrive à apprivoiser cette faculté.

Avigora | Vos proches sont-ils au courant de votre métier ? Les aidez-vous avec votre don ?

Mes proches m’ont toujours dit que j’étais une « extraterrestre » (rires) dans le sens où je leur annonçais des événements qu'ils voyaient se réaliser et ce sont majoritairement des personnes cartésiennes qui n’ont pas de sensibilité particulière pour les sciences occultes. Depuis, ils me consultent très souvent ainsi que leurs proches. C’est pour moi très important d’être disponible pour eux et de les éclairer lorsqu’ils se sentent dépassés.

Avigora | À quoi ressemble votre journée type ?

Je déteste la routine. Ma journée en tout cas débute souvent par une séance de course à pieds. Le sport tient une place très importante dans ma vie. Ensuite, je me connecte sur Avigora.

Avigora | En dehors de la voyance, avez-vous d'autres passions dans la vie ?

J’aime les voyages, le yoga et la vie ☺.

Avigora | Quel métier auriez-vous fait, si vous n’étiez pas devenue voyante ?

Je serais sûrement infirmière. Et puis, j’ai surtout la tête pleine de projets, j’aimerais créer mon propre support de divination, mais cela dans quelques années…

 

Pour consulter Elsa ou simplement voir sa page, voir médium Elsa.


Plus de rubriques sur la page Horoscope & infos

Toutes les interviews :

Code promotionnel Disclaimer