Les interviews des voyants Avigora

L'interview de Luana

luana

Nous avons rencontré Luana pour vous. Voici en exclusivité la conversation que nous avons eue avec elle :

 

Avigora | De quelle façon votre don s’est-il manifesté la première fois ?
Luana | Je suis avant tout astrologue et tarologue. L’astrologie s’apprend, j’ai d’ailleurs suivi un parcours au sein de deux écoles à Paris et à Nantes pour savoir étudier un thème, la révolution solaire, etc. En ce qui me concerne ce sont des ressentis, des intuitions sur les évènements à venir qui apparaissent de façon spontanés. Ca peut être avec une personne même à l’extérieur, en consultation avec le tarot, les cartes, quand je m’investis dans l’histoire de la personne. D’un seul coup, il y a des choses qui viennent et je peux lui dire ce qu’il y a dans son passé, ce qui est dans son avenir. Je ne peux pas l’expliquer, c’est de façon naturelle. Ces ressentis ont commencé à apparaître à l’âge de 13 ans. J’ai ressenti que ma grand-mère allait mourir. Je ne pourrais pas non plus expliquer pourquoi. C’est un sentiment qui s’est reproduit plusieurs fois dans ma vie. Je sentais d’un coup que je ne reverrais plus cette personne. Je fais aussi des rêves prémonitoires. Moins, mais ça arrive.

Avigora | Pouvez-vous prévoir les moments où les flashs arrivent ?
Luana | Comme je le disais, ce ne sont pas des flashs mais des ressentis ou des intuitions. Je ne peux pas prévoir ces moments-là, ils arrivent quand ils arrivent, que ce soit au fil d’un tirage ou autre, comme en plongeant dans le passé d’une personne ou en entendant parler de quelqu’un par un consultant. C’est vraiment de façon naturelle et spontanée.

Avigora | Utilisez-vous des supports lors de vos consultations ?
Luana | J’ai deux supports : le thème de naissance du consultant ainsi que sa révolution solaire sur l’année afin de pouvoir dater et voir les évènements futurs, et aussi un Tarot de Marseille. Même s’il date d’une vingtaine d’années et est très abîmé, il fonctionne toujours (rires) ! Il me sert à affiner la consultation que ce soit par téléphone ou en face à face.

Avigora | Avez-vous des conseils à donner pour préparer une bonne consultation avec vous ?
Luana | Comme je travaille avec deux supports et notamment le thème de la personne, je dirais qu’il faudrait venir avec sa date et surtout son heure exacte de naissance. Souvent les consultants ne la connaissent pas vraiment, c’est approximatif. Quand c’est ainsi, je laisse tomber le thème et j’utilise uniquement les cartes. S'il y a une marge d’erreur de 10 minutes sur l’heure, ce n’est pas très grave. En revanche, une demi-heure peut tout changer. Il ne faut pas que les consultants s’attendent à de la complaisance de ma part. Je ne dis pas ce que la personne veut entendre, ce serait malhonnête. Alors oui, certaines annonces peuvent être déplaisantes mais je dis uniquement ce que je vois, ressens et ce que dit le thème.

Avigora | Avez-vous déjà réalisé des choses extraordinaires ?
Luana | Non car pour moi, les choses extraordinaires relèvent du domaine du divin, de l’au-delà, de tout ce qui est en-dehors de tout ça. On peut faire de très belles choses dans la vie, mais pour ma part, je dirais non. J’aimerai bien ! Mais extraordinaire c’est quand même très fort !

Avigora | Il arrive parfois que certaines personnes soient déçues après une consultation, à quoi l'attribuez-vous et vous arrive-t-il de vous tromper ?
Luana | Oui, bien sûr il peut y avoir des personnes déçues à cause de plusieurs choses. Soit parce qu’elles n’entendent pas ce qu’ils ont envie d’entendre, soit parce qu’elles ont eu une autre interprétation ailleurs. Il arrive que certaines personnes aient déjà vu un médium / voyant avant de venir chez moi et que les conclusions ne sont pas les mêmes. Soit parce que le feeling ne passe pas. La personne veut peut-être me tester ou elle n’est pas sincère dans ce qu’elle dit et le courant ne passe pas. Les choses sont floues à ce moment-là. L’erreur est humaine. On peut forcément se tromper. Celui qui dit que ce n’est pas le cas, je ne le crois pas, c’est prétentieux ! Je peux me tromper au niveau des dates. Même en astrologie ce sont des données difficiles, et une erreur d’un jour, d’un mois, peut forcément se produire. Je préfère donner des périodes, c’est plus simple.

Avigora | Qu’aimez-vous le plus dans votre métier ?
Luana | C’est une grande question ! C’est une vocation, plus qu’un métier. C’est comme une mission. J’ai toujours aimé aider les autres. J’ai la possibilité aujourd’hui de les aider par ce biais, de pouvoir les écouter, les conseiller. En revanche, j’ai un principe : je ne veux pas décider à leur place. Je ne veux pas les influencer. Il existe certains voyants qui disent « Il faut faire ceci ou cela » et les consultants les suivent. Je préfère juste dire ce que je vois, donner les possibilités, et je veux que ça soit la personne qui fasse son propre choix.  Ce que j’aime le plus également, c’est ce lien de confiance qui se tisse. Je ne veux surtout pas les décevoir et ne pas avoir de retours négatifs, qui me blessent et font me remettre en question. Voir l’évolution de la situation d’une personne, être avec elle, l’écouter et développer une vraie fidélité.

Avigora | Pouvez-vous faire des « auto-prédictions » ?
Luana | En astrologie c’est tout à fait possible. Je fais parfois mon thème pour répondre à certaines questions, pour déterminer des périodes propices pour entreprendre des choses. Pour les cartes en revanche, ce n’est pas possible. Je pense qu’il y a très peu de voyants qui arrivent réellement à se tirer les cartes car on est forcément influencés.

Avigora | Que pensent vos proches de votre activité ? Pouvez-vous exercer votre don sur eux ?
Luana | Mes amis, ma famille m’ont toujours poussé dans cette voie de réalisation. Je n’ai jamais vraiment été dans un moule ! J’ai toujours été assez particulière, même enfant ! J’étais à l’écoute des autres ce qui m’a persuadé qu’un jour je ferais un job par rapport aux relations humaines. Ca ne les a pas trop étonnés de me voir évoluer là-dedans. Aujourd’hui ils me trouvent épanouie car ça correspond à ce que je voulais faire. Je peux faire les thèmes de mes proches bien sûr, à leur demande même si je n’aime pas tellement me plier à cet exercice pour eux. C’est délicat de le faire pour des personnes qu’on aime profondément et qui sont si proches de soi. On n’a pas envie de voir des choses négatives pour elles.

Avigora | Pouvez-vous nous décrire votre journée type ?
Luana | Je me lève très tôt car j’aime profiter de ma journée ! Je prépare les rendez-vous que je vais avoir tout au long de ma journée. Je réponds à mes mails du mieux possible. Je réponds à tout le monde, c’est normal. J’ai également des projets professionnels que je compte mettre en place en 2015 qui me prennent pas mal de temps. Je me détends en musique pour me détacher de tout et de mes propres problèmes aussi. Avant une séance, je fais un peu de sophrologie pour être la plus zen possible.

Avigora | À part la voyance, quelles sont vos autres passions dans la vie ?
Luana | J’en ai pas mal des passions seulement je n’ai pas toujours le temps ! J’aime écrire que ce soit pour la revue SPA ou même des livres, j’en ai d’ailleurs sorti un en 2012 sur l’astrologie et les animaux, ou encore des horoscopes. J’aime aussi m’occuper de mes animaux mais bien évidemment de ma famille, ma fille, mes amis, mon couple ! J’aime la nature, faire des randonnées, décompresser, m’évader, faire un vrai vide mental… J’aime les plaisirs simples de la vie en fait ! Et puis ma grande passion, c’est quand même mon job !

Avigora | Si vous n’étiez pas voyante, que feriez-vous ?
Luana | Etant jeune, je voulais être psychologue. C’est le premier métier que je souhaitais faire car je voulais aider et comprendre les autres. Finalement, avec ce que je fais aujourd’hui, c’est un peu la même chose puisque j’ai une approche psychologique. Il faut faire très attention à ce qu’on dit aux consultants qui, quand ils viennent vers vous, ont besoin de vous, d’entendre des choses quand même positives. Il faut faire attention à ne pas dire des choses qui les plongeraient dans le désespoir. Peut-être que je travaillerais également auprès d’enfants ou d’animaux. J’ai besoin de protéger, de materner. J’ai un tempérament très calme, très patient. J’aime prendre du temps pour les autres tout simplement. Je pense que j’aurais pu être éleveur ou soigneuse dans un parc animalier. Du moment où je peux être utile, car j’ai besoin de ça, et bien ce sont des domaines vers lesquels je pourrais me diriger. J’ai besoin de m’épanouir dans ce que je fais et j’ai cette chance que ça soit le cas avec ce que je fais actuellement.

 

Pour consulter Luana ou simplement voir sa page, voir  voyante Luana.


 

 

 

Plus de rubriques sur la page Horoscope & infos

Toutes les interviews :

Conseillers en ligne

Tarot de Marseille Tarot de l'Amour Tarot oui non
Code promotionnel Disclaimer