Concilier vie professionnelle et vie personnelle

Les articles à la une

icone article

Concilier vie professionnelle et vie personnelle

bureau fenetre

 

Réussir à faire évoluer sa carrière tout en maintenant une vie personnelle active, un défi relevé chaque jour par un nombre croissant d’actifs. Concilier vie professionnelle et vie personnelle est un challenge permanent, source d’angoisse et même de conflits. Un véritable casse-tête pour de nombreuses femmes ne souhaitant pas freiner leur carrière mais désirant devenir mères. Comment arriver à concilier vie professionnelle et vie personnelle ? Quelles astuces ? Quelles possibilités ? Nos conseils pour tirer le meilleur parti de l’un sans avoir à sacrifier l’autre aspect.

De l’importance de concilier la vie professionnelle et la vie personnelle

S’épanouir dans son travail et s’épanouir dans sa vie personnelle ne sont pas deux notions antagonistes, même si cela demande des aménagements et beaucoup de patience afin de trouver « le » bon mode d’emploi. Trouver un équilibre est une nécessité permettant de continuer à être efficace à son poste, de poursuivre sa carrière, de gravir les échelons, monter sa boite, sans que n’interfèrent les ennuis ou manques liés à une vie personnelle inexistante ou appauvrie. Inversement, une relation amoureuse, les liens noués avec ses enfants ou tout simplement le désir d’en avoir, ne doivent pas être brimés de peur de perdre sa place ou de ralentir le rythme. Quels que soient les renoncements qui seront effectués, même s’ils semblent logiques sur l’instant, gardez à l’esprit qu’ils ne manqueront pas de rejaillir en période de doutes, quitte à vous hanter jusqu’à la fin de vos jours. S’il n’y a pas de recette miracle pour atteindre cette stabilité entre les deux domaines, il existe néanmoins quelques astuces qui peuvent faciliter la cohabitation. 

Concilier vie professionnelle et vie personnelle : les astuces

La hiérarchisation des tâches, la première étape

Nous fonctionnons de plus en plus dans l’urgence. Tâches de dernières minutes, dossiers devant être rapidement traités, listes à rallonge… Grande peut être la tentation de rester plus longtemps au bureau, voire même de ramener du travail chez soi. Ceci est le premier facteur de la disparition de limites entre vie professionnelle et vie personnelle. Une technique efficace consiste à, chaque jour, dresser l’inventaire des travaux à effectuer. Pour que la liste soit pertinente, elle se doit d’être concise et réaliste. Inutile de lister 200 tâches, vous n’en viendrez jamais à bout. Rationalisez votre emploi du temps, songez à ce qui serait essentiel d’effectuer si vous n’aviez que 2 heures devant vous. Cette manière de fonctionner vous permettra de mieux répartir vos différentes activités et de ne plus vous laisser déborder. 

Savoir s’organiser à court terme et à long terme

Si la hiérarchisation est indispensable, son pendant est l’organisation. Il est important que vous puissiez gérer votre temps au mieux afin d’anticiper à court ou à long terme. Une façon de ne pas laisser les imprévus faire voler en éclat votre planning et de retomber dans une course effrénée contre la montre et les délais. Veillez à ne pas vous imposer une cadence infernale, acceptez de mettre de côté certains projets durant un temps (ou de les faire avancer plus lentement) afin de mener à bien et dans de bonnes conditions l’ensemble de vos activités professionnelles. 

Déléguer, déléguer et encore déléguer

Cette astuce s’appliquera aussi bien à votre vie professionnelle qu’à votre vie personnelle. Prenez conscience que vous ne pourrez pas tout faire tout seul, tout le temps. C’est une pression inutile qui ne fait qu’empirer la situation et pousse à l’explosion. Peut-être un collègue pourrait-il vous donner un coup de main sur un dossier ? Une femme de ménage pourrait-elle venir une fois par semaine pour vous soulager ? Un parent pourrait récupérer vos enfants quelques heures dans le week-end ? Ou encore pourriez-vous engager un stagiaire ? Des solutions existent certainement pour vous amener à vous libérer un temps précieux.

Apprendre à dire non

Voici certainement un des plus difficiles conseils : apprendre à dire non. Non à votre patron qui vous donne encore un dossier urgent alors que vous croulez sous les affaires à régler. Non à ce collègue qui vous invite à rester 3 heures de plus le soir alors que vous aviez prévu un cinéma avec votre partenaire et vos enfants. Non aux réunions tardives ou aux réponses / appels le week-end. Une fois votre journée effectuée, coupez. Ce qui est urgent ne l’est jamais réellement et peut très certainement attendre le lendemain, ou que vous reveniez au bureau après un week-end ressourçant.

Éliminer les activités chronophages

Sachez repérer la multitude de petites actions qui empiètent sur votre temps et vous empêche de concilier vie professionnelle et vie personnelle. Appels intempestifs, e-mails, conversations sans fin… Allez droit au but et si vous ne pouvez supprimer certaines tâches, accordez-y un temps précis. Il est plus pertinent et moins chronophage d’octroyer 30 minutes de sa journée à répondre à ses e-mails plutôt que de s’interrompre dans ses tâches à l’arrivée de chaque nouveau message. Et pourquoi ne pas alterner les journées dédiées à ces activités (paperasse, appels, e-mails, réunions, etc.) et journées de travail de fond où vous vous rendez indisponible histoire de pouvoir vous y consacrer pleinement ?

Sachez faire des pauses

Ce conseil pourra vous paraître étrange, s’apparentant à une perte de temps et d’efficacité et pourtant ! Savoir faire des pauses est essentiel pour regagner en productivité. Déconnecter, prendre un moment pour soi, pour une activité plaisir, pour laisser votre esprit libre de vagabonder et de faire le tri dans la multitude des informations traitées… Un moyen de vous rendre plus disponible et plus créatif lorsque vous redémarrez votre travail. Si ces conseils ne sont pas suffisant, une solution plus poussée saura vous inviter à concilier vie professionnelle et vie personnelle.

 

Télétravail, la solution pour concilier vie professionnelle et vie personnelle ?

Tendant à se démocratiser, bien que lentement, le télétravail serait-il la clé de la conciliation entre vie professionnelle et vie personnelle ? Comportant de multiples avantages (diminution / suppression des temps de transport, augmentation des heures de sommeil, réduction des interruptions, …) il permet ainsi au salarié de travailler de façon plus concise tout en bénéficiant d’un meilleur environnement. Possibilité d’amener / récupérer ses enfants à l’école. Possibilité de s’octroyer une véritable pause déjeuner, voire une activité durant ce temps… Le télétravail, si cela est possible dans votre entreprise, sera une bouffée d’oxygène et un moyen parfait pour concilier vie professionnelle et vie personnelle.

 

Tout savoir sur le fait de travailler de chez soi

Plus de rubriques sur la page Horoscope & infos

Tous les articles :

Code promotionnel Disclaimer