La chiromancie : interprétation des lignes de la main

Les articles à la une

icone article

La chiromancie : interprétation des lignes de la main

L’image est presque un cliché, celle de la diseuse de bonnes aventures penchée sur une main, plongée dans la lecture des lignes de vie. Vous pensez que la Chiromancie se résume à cette simple phrase ? Détrompez-vous. L’art de lire dans les lignes de la main est bien plus mystérieux, ancien et complexe que cela !

 

Origines de la chiromancie

Pratique divinatoire consistant à interpréter les lignes de la main, la chiromancie s’intéresse également à d’autres signes : forme de la main, de la paume, monts, sillons, ongles, positions des doigts. C’est en effet l’ensemble de la main et non uniquement les lignes, qui vont permettre au pratiquant d’en savoir plus sur la personnalité et l’avenir du consultant. Une lecture propre à chaque consultant puisque chaque individu possède une forme, des empreintes et des lignes absolument uniques, dessinés lors de la grossesse et évoluant avec son âge et ses choix de vie.

Déceler l’origine de la chiromancie, c’est effectuer une plongée dans le temps. Cet art divinatoire prend ses racines en Chine et en Inde il y a plus de 5000 ans. Aristote y aurait consacré un traité et la Bible y ferait plusieurs fois référence de façon indirecte. Il faut attendre le Moyen-Age pour que la lecture des lignes de la main soit popularisée avant de disparaître et ressurgir au 19ème siècle sous une forme dérivée (la chirologie, soit sans vertu prédicatif).

A la différence de bon nombre de formes de voyance, la chiromancie s’avère plus complexe, plus codifiée. Elle n’apporte pas une réponse précise à une question (comme peuvent le faire les jeux de Tarots ou Oracle), elle permet seulement de tracer les contours du destin du consultant. De ce fait, à l’inverse des Tarots, Oracles ou autres supports de voyance, il n’est pas nécessaire de pratiquer une lecture régulière des lignes de la main puisque celles-ci n’évoluent pas (du moins pas rapidement).

 

Chiromancie, les lignes de lecture

Comme nous l’avons dit plus haut, si la chiromancie s’attarde tout particulièrement sur la lecture des lignes de la main, elle n’omet pas de prendre en compte d’autres critères. Avant de passer à une analyse poussée de la destinée du consultant, sa main sera donc observée en détail.

La forme générale (fine, ovale, carrée, charnue, etc.) donne d’ores et déjà des indices sur la personnalité du consultant. Ces formes sont liées aux éléments (eau pour une main fine, terre pour une main carré, …) mais également à des planètes. Elles sont révélatrices des aspirations et des potentielles professions exercées présentement ou dans le passé par le consultant.

La paume de chaque main peut être différente aussi il convient d’étudier les deux avant d’opter pour la plus adaptée. Chaque doigt s’associe à une planète (ou astre). Ainsi, le pouce est uni à Venus, l’index à Jupiter, le médius à Saturne, l’annulaire au Soleil et l’auriculaire à Mercure. Ce sont ces mêmes astres qui servent à qualifier les monts.

Au nombre de sept, on distingue :

- le Mont de Vénus figurant l’amour, l’amitié, la sensualité

- le Mont de Jupiter pour l’ambition, l’autorité et les affaires

- le Mont de Saturne représentant le destin, la chance (bonne ou mauvaise) et les responsabilités

- le Mont de Mars symbolisant le courage, la résistance physique et la force d’âme

- le Mont de Mercure dédié à la réflexion, communication et action

- le Mont du Soleil (dit aussi d’Apollon) concerne le sens artistique

- le Mont de la Lune est la transposition de l’imagination

Les lignes, enfin, bases de la chiromancie, sont réparties en deux groupes, les lignes principales et les lignes secondaires.

La Ligne de vie (ligne principale) démarre entre le pouce et l’index et se termine à la base du Mont de Venus. Elle marque le chemin individuel à partir de la naissance jusqu’à la mort. C’est la plus importante de toutes les lignes puisqu’elle contient les évènements majeurs de l’existence.

La ligne de tête (ligne principale) vient en seconde position. Elle commence elle aussi entre le pouce et l’index puis coupe la paume de la main en direction du Mont de la Lune. Elle peut être collée à la ligne de vie dans certains cas. Sa signification renvoie aux aptitudes de l’esprit, sur la façon d’agir et de penser.

La ligne de cœur (ligne principale) est placée sur la partie supérieure de la paume. Elle marque bien évidemment la vie amoureuse et plus généralement les sentiments et les relations.

La Ligne de Chance, ligne secondaire, part de la naissance du poignet et converge vers le Mont de Saturne pour s’achever au niveau du majeur. Elle sert de révélateur, marque les satisfactions dans la vie aussi bien personnelle que professionnelle. Plus cette ligne est longue plus elle présage qu’il faudra du temps à une personne pour trouver sa voie.

Une séance de chiromancie peut amener à pousser encore plus loin l’étude en s’attardant à décrypter chaque doigt pour obtenir la vision la plus globale possible.

Tout est-il écrit dès notre naissance dans nos mains ? Faites le test !

 

Plus de rubriques sur la page Horoscope & infos

Tous les articles :

Code promotionnel Disclaimer

Haut de la page