Sondage Avigora

Clairvoyance : les raisons d’un échec

Les articles à la une

icone article

Clairvoyance : les raisons d’un échec

Vous souhaitiez développer votre clairvoyance, sentant que votre instinct et vos capacités en la matière étaient suffisamment perceptibles. Cependant, au bout de plusieurs tentatives, au bout de mois d’entrainement vous ne constatez aucun progrès. « Pire » vous avez l’impression de régresser. Lassé, découragé, avant d’abandonner, analysons ensemble les raisons de cet échec et ce que vous pouvez faire pour inverser la vapeur.
 
Foi et travail, les clés de la clairvoyance
Quel que soit le projet, le domaine, l’apprentissage dans lequel vous vous lancez, la première chose à faire est d’y croire, ne serait-ce qu’un minimum. Si vous imaginez déjà que vous n’aboutirez à aucun résultat satisfaisant, comment voulez-vous que cela ne soit pas le cas ? Cette foi, il va falloir la puiser en vous. Vous devez également puiser dans vos ressources et effectuer un travail de visualisation positive. Essayez de vous voir réussir à pratiquer l’art divinatoire qui vous intéresse. Créez dans votre esprit cette scène où vous constaterez pour la première fois à quel point vous avez progressé. Qu’il s’agisse d’un problème de confiance en vos capacités ou que vous ayez un esprit relativement sceptique, le blocage peut venir de votre inconscient (ou de votre conscient). A vous de lâcher prise sur vos réticences et de trouver la force d’y croire.
Croire vous aidera, mais pas seulement. Il vous faudra comme pour tout apprentissage y consacrer du temps. Beaucoup de temps. Il n’y a pas de fréquence idéale ni recommandée, seul un travail régulier et suffisamment long pour être utile est conseillé. Ce peut être une fois par jour, à trois fois par semaine. N’oubliez pas que plus vos séances seront espacées, plus le chemin sera long pour atteindre votre but. Aussi, essayez de vraiment vous créer un créneau dédié et de vous y tenir.
 
Manque de concentration, stress, les facteurs de l’échec
Comment progresser sans concentration ? Impossible. Si vous ressentez que votre esprit se disperse trop, peut-être serait-il bon de l’aider au travers d’autres pratiques telle que la méditation ? Il s’agit certes d’ajouter un autre apprentissage à l’apprentissage de la clairvoyance mais ces derniers sont complémentaires. Au travers de la méditation, vous parviendrez à ramener votre esprit vers un point précis sans que rien ne vienne le perturber. Une mise en pratique qui sera utile lorsque vous tenterez de développer votre clairvoyance au travers de vos séances quotidiennes.
Autre facteur pouvant perturber votre concentration et entrainer l’échec du développement de votre clairvoyance : le stress, la fatigue, manque de détente sont autant de raisons qui rongent votre énergie et n’en laisse pas suffisamment pour vos capacités médiumniques. Avant de vous lancer dans une séance, chassez les tensions, relaxez-vous, reposez-vous. N’entamez une séance que si vous vous sentez bien et en forme aussi bien physiquement que psychiquement. Là encore, la méditation peut éventuellement vous apporter un réconfort et une aide concrète.
 
Ne perdez pas votre objectif de vue, détendez-vous, croyez-en vous, en votre projet, il n’y a aucune raison que vous ne parveniez pas à développer votre clairvoyance dans de telles conditions !

 

Plus de rubriques sur la page Horoscope & infos

Tous les articles :

Code promotionnel Disclaimer