« Priest », un film de genre(s).

Les articles à la une

icone article

« Priest », un film de genre(s).

Aimez-vous les vampires ? Les histoires compliquées, mêlant, plus ou moins habilement, mythe et réalité, cross-over entre les genres ? Si tel est le cas, « Priest » est pour vous. Sorti en mai 2011, ayant reçu un accueil quelque peu mitigé par la critique, « Priest » n’en demeure pas moins un film « à voir » si on est attiré par le registre. Détail.
 
« Priest » une histoire de vampires ?
Eloignez « Twilight » de votre esprit, ici les vampires ne sortent pas au grand jour et ne tombent pas amoureux d’humains. Pas d’hybrides, pas de loup-garou prêt à tout pour les réduire en cendres. C’est dans un monde ravagé par des siècles de guerre entre eux et les hommes que se tisse la toile de « Priest ». Et voici qu’un prêtre guerrier fini par se retourner contre l’Eglise afin de traquer une bande de vampires meurtriers (somme toute logique) ayant capturés sa nièce. Ceci étant, la trame principale demeure une adaptation assez éloignée d’un graphic novel coréen culte : « Manhwa ». Réalisé par Scott Charles Stewart connu pour être également passé derrière la caméra pour « Légion », le casting demeure intéressant avec des acteurs tels Paul Bettany, Karl Urban ou encore Lily Collins.
 
« Priest », un mélange des genres hasardeux.
Alternant far-west et science-fiction (région désertique vs ville futuriste), « Priest » n’a pas peur des écarts de genre. Se classant parmi les films d’aventure et de semi-épouvante, la croisée, là encore, se réalise. Concernant le scénario et le déroulé du film lui-même, « Priest » tend à laisser le spectateur sur sa faim. L’intrigue étant centrée sur une chasse aux méchants vampires kidnappeurs de petite-fille, le spectateur aurait apprécié que cette traque de longue haleine finisse par atteindre son climax. Fausse joie, le sujet du film finissant par se diluer dans des péripéties annexes bien que néanmoins liées. Alternant scènes d’action, flirtant avec le cliché, et scènes psychologiques peu travaillées, « Priest » est néanmoins à regarder le temps d’une soirée. Histoire de dire que vous avez bel et bien vu ce qui fut lancé comme un blockbuster incontournable…

Plus de rubriques sur la page Horoscope & infos

Tous les articles :

Code promotionnel Disclaimer

Haut de la page