Samain & L'influence de Pluton : Un temps hors du temps

Les articles à la une

icone article

Samain & L'influence de Pluton : Un temps hors du temps

Passeurs de Mémoire, les astrologues du monde entier possèdent une part de l'héritage de l'antique civilisation druidique.  La fête de Samain leur est une période spéciale de commémorer l'antique tradition.  "En vrai", les yeux levés vers le ciel, ou symboliquement, le nez plongé dans leurs éphémérides, les voici prêt à l'interprétation particulière de la course des astres en ce Temps de transition des mois d'octobre à novembre.  Et tout aussi particulière est cette période pour ceux qui consultent pour connaître les présages de leur destin à venir.

Les Celtes comptaient en nuits et non en jours : ainsi nous pouvons dire que lors de la nuit de Samain le temps est aboli.

Que cette nuit est un "Temps" à lui tout seul et à part entière, et que ce Temps est hors du Temps.

Que ce Temps est le Temps du Tout, au creux duquel s'ouvre un portail qui fait se rencontrer les mondes visible et invisible pour ne former plus qu'un.

Concrètement ?

Nous venons de changer les heures et nous nous préparons à fêter la Toussaint.  Une pensée pour nos disparus, quelques fleurs sur les tombes… Mais nous savons ou nous sentons intuitivement que ce moment de l'année ne se résume pas à ces quelques rites traditionnels...

Alors, d'un point de vue astrologique ?

Sachons pour commencer que nous vivons actuellement une période "charnière" de sept jours significatifs : trois jours pour fermer l'année symbolique écoulée, le jour-transition de Samain où l'on perçoit les messages des mondes en interpénétration, et trois jours enfin pour ouvrir un nouveau cycle.

Ensuite il est bon de se rappeler que la fête de SAMAIN (Samonios pour le nom gaulois), se déroule toujours dans le Signe du SCORPION : c'est à ce moment que le Soleil atteint presque la fin de son premier décan, mettant à l'honneur, à travers le Signe, la planète PLUTON.

Comment ne pas se souvenir que cette planète tire son symbolisme du dieu mythique des morts, des Enfers : PLUTON / HADÈS en personne ?  Bien plus qu'il ne se réduit à parler de la mort, PLUTON est l'astre de passage par excellence.  Il régit tout ce qui dans nos vies nous amène aux transitions, à nous transformer, à nous conduire vers d'autres étapes de nos existences.  Alors il ne faut pas avoir peur de PLUTON : il agit au sens large, la plupart du temps en morts et re­nais­san­ces sym­bo­li­ques, à l'ins­tar de l'ar­cane sans nom du Ta­rot de Mar­seille.

Si les feuilles des ar­bres jau­nis­sent et tom­bent, et si la vé­gé­ta­tion au­tour de nous sem­ble en train de mou­rir, ceci n'est qu'ap­pa­rence... car de l'au­tre côté du mi­roir c'est une vé­ri­ta­ble ges­ta­tion por­teuse de vie qui se pro­duit dans l'in­vi­si­ble !  Et tout est en mu­ta­tion, dans nos psy­chis­mes au­tant que dans nos vie.

Quelle meilleure oc­ca­sion de ti­rer par­ti de cette ou­ver­ture où les re­pè­res s'abo­lis­sent pour pré­pa­rer le ter­reau de nos as­pi­ra­tions, pour les ren­dre pos­si­ble, en ou­vrant la porte de l'In­vi­si­ble.  C'est cet avant goût que vous pro­po­sons de dé­cou­vrir ici.

----------------------

La pé­riode de Sa­main nous per­met d'en­tre­voir - et pour cer­tains de voir ! - ce que la puis­sance de no­tre in­con­scient nous of­fre de res­sour­ces in­soup­çon­nées.  Cela a bien en­ten­du des ré­per­cus­sions sur no­tre vécu...

Alors, quels sont les si­gnes par­ti­cu­liè­re­ment im­pac­tés par Plu­ton dans les mois à ve­nir ?

Pour la pé­riode qui va de cette pé­riode sym­bo­li­que de Sa­main à la pro­chaine en 2018, Plu­ton in­fluen­ce­ra par­ti­cu­liè­re­ment :

• Pour les TAU­REAU, les VIERGE des deuxième et troi­sième dé­cans, les SCOR­PION du deuxième dé­can et les POIS­SONS du troi­sième dé­can

PLU­TON est en har­mo­nie avec vo­tre si­gne jus­qu'à la fin de l'an­née : c'est l'abou­tis­se­ment pour vous d'une lon­gue ma­tu­ra­tion in­té­rieure, qui voit re­mon­ter son ori­gine à quel­ques an­nées en ar­rière... Un poids se lève, vous vous af­fir­mez en par­ve­nant à con­ci­lier vie so­ciale et vie pri­vée...

Et si vous êtes une femme, vie af­fec­tive et sen­sua­li­té sont ou se­ront bien­tôt au ren­dez-vous !

• Les GÉ­MEAUX et les VIERGES du premier décan

Voient Plu­ton les in­fluen­cer d'une fa­çon un peu con­flic­tuelle...  An­gois­ses pro­chai­ne­ment ba­layées par de nou­vel­les pers­pec­ti­ves...

• Pour les trois décans des CAN­CER

Vous vous sen­tez ti­raillés en­tre des ob­jec­tifs et des in­fluen­ces ex­té­rieu­res di­ver­ses. Vie so­ciale bien rem­plie, vie pro­fes­sion­nelle pre­nante et par­fois chao­ti­que.  Vous re­fu­se­rez de vous lais­ser ré­duire à une fonc­tion, de vous plier à des rè­gles qui ne vous con­vien­nent pas ou plus.  L'ère des chan­ge­ments ap­pro­che pour vous, ac­com­pa­gnée d'an­gois­ses avec Plu­ton qui agit pour vous comme un raz-de-ma­rée.  Fai­tes du yoga, mé­di­tez, mé­na­gez-vous un jar­din se­cret pour abor­der les chan­ge­ments de cap en dou­ceur.

• Pour les LION du deuxième décan

Il vous sera de­man­dé de faire un tra­vail sur l'ego, de trans­for­mer en pro­fon­deur vo­tre rap­port à vous-même, de pren­dre de l'as­su­rance pour cer­tains d'en­tre vous, et pour d'au­tres d'ac­cep­ter de lais­ser la ve­dette à au­trui par­fois... écou­tez vo­tre in­tui­tion et vo­tre gé­né­ro­si­té !

• LES BA­LANCE

Un défi de­vra être re­le­vé : c'est un peu le dés­ar­roi et vous vous sen­tez dés­em­pa­ré.  Ne vous com­pa­rez pas aux au­tre, car vous êtes dans une pé­riode très in­té­res­sante de mu­ta­tion pro­fonde qui va dé­bou­cher sur de nou­veaux ho­ri­zons.  On ne se ca­che pas que la pé­riode est in­con­for­ta­ble, mais elle est fé­conde et va s'ou­vrir à des pro­jets de grande en­ver­gure... qui vous de­man­de­ront par­fois de vous éloi­gner de ceux qui vous ti­rent vers le bas.

• LES CA­PRI­CORNE

Pour une lon­gue pé­riode, vous al­lez tra­ver­ser des mo­ments-clés : en pleine

mé­ta­mor­phose, les éner­gies sont de vo­tre côté.  Pour at­tein­dre vos ob­jec­tifs, il va vous fal­loir tou­te­fois vous dé­bar­ras­ser de vo­tre pes­si­misme lé­gen­daire, de vo­tre man­que de con­fiance en vous éga­le­ment : voyez la force de vos va­leurs !  El­les vien­nent en ren­fort vous dire ce qu'il faut sé­lec­tion­ner dans vo­tre exis­tence pour la met­tre en adé­qua­tion avec vos at­ten­tes.  Plu­ton vous souf­fle à l'oreille qui sont ceux qui mé­ri­tent de res­ter au­près de vous, et ceux qui doi­vent pren­dre le large pour vous ai­der à vous épa­nouir plei­ne­ment !

Pour les au­tres si­gnes ou dé­cans de si­gnes, l'in­fluence de Plu­ton se fait pour un temps moins sen­tir... mais pour ceux que Plu­ton ne con­tacte pas di­rec­te­ment, un astrologue, en cal­cu­lant vo­tre carte du ciel, pour­ra vous dire quel­les sont ses au­tres in­fluen­ces ac­tuel­les sur vos : As­cen­dant, Lune, Vé­nus, Mars per­son­nel.  Car l'in­fluence des as­tres s'étend à vo­tre thème as­tro­lo­gi­que en­tier bien en­ten­du.

------------------

Pour être IN­COL­LA­BLE SUR SA­MAIN ET SON SYM­BO­LISME, lire aus­si :
- paru le 27 oc­to­bre der­nier :
• Sam­hain, Hal­lo­ween, Tous­saint et Fête des Morts : même pas peur
- paru le 22 oc­to­bre 2011 :
• Hal­lo­ween fête de Sa­main, As­tro­lo­gie et com­mu­ni­ca­tion en­tre Vi­si­ble et In­vi­si­ble

 

Plus de rubriques sur la page Horoscope & infos

Tous les articles :

Code promotionnel Disclaimer