Comment l'astrologie est-elle née ?

Les articles à la une

icone article

Comment l'astrologie est-elle née ?

Origines de l'astrologie

Au premier regard éveillé de l'homme primitif vers le ciel, à la toute première question qu'il s'est posée sur le sens du Soleil, de la Lune et des étoiles - à la fois si lointaines et si proches de lui, l'astrologie était née ! Et depuis cet instant primordial, les astres n'ont cessé de nous fasciner.

Grâce à l'archéologie
nous savons qu'en des temps très anciens, dès avant le troisième millénaire avant notre ère, les hommes des temps préhistoriques observaient le ciel. Déjà, ils tiraient les premières déductions du mouvement des étoiles : la voûte céleste leur "enseigna" véritablement et ils purent tirer les premières déductions sur l'enchaînement immuable des saisons, permettant de prévoir la pousse future des graines, des racines et des fruits dont ils tiraient leur subsistance et le comportement des animaux qu'ils chassaient.
L'astrologie, déjà élaborée sous la forme que nous lui connaissons est véritablement née en Mésopotamie - l'Irak actuel -, et les premiers documents qui en attestent datent du deuxième millénaire avant notre ère.


Quant au premier document de THÈME ASTRAL connu, il fut daté de l'an 419 avant Jésus-Christ. Et depuis cette émouvante trace écrite de l'astrologie moderne, deux-mille cinq cents ans de cette noble tradition ésotérique s'écoulèrent dont les connaissances n'ont cessé depuis de s'enrichir !

Tout part donc de ce temps où l'humain vivait en communion totale avec la nature : les éléments comme l'eau qui tombait du ciel, le vent, le feu déclenché par la foudre et les phénomènes comme les orages, les tempêtes et les rythmes saisonniers. Tout cela l'homme voulut le comprendre et pouvoir l'anticiper pour s'y adapter. Et s'attirer les bonnes grâces du ciel plutôt que ses punitions... Mais au lieu de vouloir soumettre la nature comme l'homme moderne ne cesse de le tenter aujourd'hui, il vivait en accord avec elle, voyant en quelque sorte la terre comme une mère et le ciel comme un père.

Les bergers de Mésopotamie
comprirent donc que les errances apparentes des étoiles formaient un cycle et que celui-ci se reproduisait au rythme de périodes allant de la douceur de l'air vers le froid et inversement. Ainsi, ils purent anticiper, "augurer", prévoir sinon prédire, bien des choses de la nature et des autres êtres vivants peuplant la terre.

Bouleversés par les incertitudes de leur fragile existence, les êtres humains se tournèrent de plus en plus vers le ciel pour en tirer des réponses sur le sens de leur vie, mais aussi sur leur avenir probable : ainsi naquirent les premiers gestes, les premiers mots et les premières incantations rituelles des premiers chamanes, devins et oracles... qui étaient tout autant premiers astrologues que premiers astronomes !  Et l'idée d'une vie après la mort fit tout naturellement son chemin...

Nous avions trouvé, grâce aux astres, un véritable outil de communication !  Et c'est le ciel qui fut notre premier livre d'astrologie... Dès lors, grâce à son observation, les énergies, comprises et devenues amies, purent circuler librement, du ciel vers la terre et de la terre vers le ciel, à l'aide des rites imaginés par l'humain. Née de l'observation astronomique, l'astrologie devint progressivement la philosophie qui est de nos jours à la fois outil d'évolution personnel et guide dans nos relations humaines.

Aujourd'hui, l'astrologie respire l'air de notre temps - celui de l'ère du Verseau - et elle n'a cessé de progresser et de s'adapter à nos demandes modernes : gestion de nos émotions, comparaisons de thèmes en amour, plans de carrière, vie familiale, sens du karma, cycles et moments-clés de nos existences... Et au cœur de toutes ces questions, c'est bien du sens de notre vie que l'astrologie nous parle.

Découvrez aussi Qu'est-ce que le lien karmique ?

 

Plus de rubriques sur la page Horoscope & infos

Tous les articles :

Code promotionnel Disclaimer