Quel est le meilleur moment pour quitter son travail ?

Les articles à la une

icone article

Quel est le meilleur moment pour quitter son travail ?

happy-nature

 

Quitter son travail pour changer de voie, de vie, d’avenir. Qui n’y a pas songé un jour ? Existe-t-il cependant un moment optimal pour quitter son emploi ? Si oui, comment le reconnaître ? Quelles en sont les raisons ?  Tentatives de réponses.

Le manque de sens

- Ne plus se sentir à sa place.
- Ne plus être motivé(e).
- S’ennuyer constamment.
- Ne plus rien apprendre.
- Être en désaccord avec sa hiérarchie / ses collègues.
- Ne pas voir son potentiel exploité ou reconnu à sa juste valeur.


L’essentiel des heures d’une journée est consacré au travail. Quand ce dernier devient une source de difficultés diverses, il est temps de remettre en question la pertinence de poursuivre celui-ci.

Que vous soyez dans une entreprise depuis un an ou dix ans, certaines pensées peuvent vous traverser l’esprit de façon plus ou moins régulière. Quitter votre emploi pour vous investir dans un autre métier / secteur d’activité au sein duquel vous vous épanouiriez plus. Ne plus vous sentir à votre place dans cette boîte ou parmi vos collègues. Traîner les pieds pour vous rendre à votre bureau, persuadé(e) que la journée sera identique à la précédente, sans surprise, sans saveur. La lassitude se fait ressentir, vous estimez que vos compétences sont loin d’être mises en avant et que vous pourriez faire bien mieux ailleurs.

Ce sont ces voies, ces signes qui devront vous mettre la puce à l’oreille et vous inviter à prendre le temps de réfléchir à votre situation professionnelle. Est-ce passager ou non ? Inutile de dire que si vous y songez tous les jours, il est vraiment temps de faire place nette et de prendre une autre direction !

Lorsque le burn-out pointe le bout de son nez

Nous citions dans le paragraphe précédent que traîner les pieds pour se rendre à son bureau indiquait que le meilleur moment pour quitter son travail était venu. Développons encore. Si vous lever requiert de mobiliser toutes vos forces, si l’idée même de devoir vous rendre à votre poste fait monter vos larmes et vous provoque une boule dans la gorge, attention, il devient urgent d’envisager de mettre un terme à votre contrat. Lorsque certains « maux » se développent, lorsque surviennent crises d’angoisse, déprime puis dépression, le burn-out n’est jamais très loin. Un travail qui rend malheureux est un travail qui se doit d’être quitté le plus rapidement possible, rien de bon ne pourra découler d’une telle situation, et certainement pas un épanouissement. Cet arrêt momentané de votre vie active sera très certainement bénéfique, permettant de vous recentrer sur vous-même, sur vos attentes, et sur vos désirs. Et certainement découvrir, une fois remis(e), quel est le meilleur chemin à emprunter pour pleinement vous réaliser.

 

En savoir plus sur la souffrance au travail

Plus de rubriques sur la page Horoscope & infos

Tous les articles :

Code promotionnel Disclaimer