Peut-on faire totalement confiance à un voyant ?

Les articles à la une

icone article

Peut-on faire totalement confiance à un voyant ?

Voici certainement LA question qui apparaît le plus rapidement lorsqu’une personne décide de faire appel aux dons d’un voyant : peut-on faire totalement confiance à un voyant ? Va-t-il se comporter de façon professionnelle ? Peut-il profiter des confidences reçues ? Est-il là pour aider réellement ? Quelques points à connaître pour répondre à cette légitime interrogation.


Faire confiance à un voyant, le choix d’un professionnel.

Se tourner vers la divination pour connaître ce que réserve l’avenir, pour recevoir conseils et guidance, soit. Mais pas à n’importe quel prix et n’importe comment. Le point essentiel en ce qui concerne le rapport entre confiance et voyant réside dans le choix du professionnel. Une délicate décision tant il est parfois complexe de découvrir quelle personne sera la plus adaptée à apporter un éclairage pertinent sur la situation posant problème. Un défi lorsqu’il n’y a personne dans l’entourage proche ayant un contact certain à communiquer.
Car en terme de voyance, pour s’adresser à un médium fiable, la première et meilleure option demeure le bouche à oreille, les échos provenant de personnes estimées ayant eu une bonne opinion d’un médium qu’elles ont consulté, permet de se tourner sans crainte vers cette personne. Evidemment, tout devient plus complexe lorsque la voyance est absente de l’univers de ses proches. A ce moment-là, le travail de recherche se doit d’être minutieux et une attention particulière doit être apportée à tout voyant vantant des résultats immédiats, des solutions miraculeuses ou sollicitant de multiples contributions financières.
L’autre point important à prendre en compte est le « feeling ». Si le premier entretien a laissé une mauvaise impression, une sensation désagréable, il est préférable de ne pas poursuivre ou même de quitter la séance. Une conversation entre voyant et consultant doit être un échange dont il doit ressortir du positif et une envie d’aller de l’avant.

Faire confiance à un voyant, une question d’échange.

L’échange justement, parlons-en. Pour que la confiance entre consultant et voyant s’instaure, il est nécessaire de laisser un peu de temps pour qu’elle se mette en place naturellement. Il est aussi utile de savoir donner et recevoir. Comme dans une relation amicale ou amoureuse, la confiance doit être mutuelle et se « gagne ». Tester le voyant ne permettra pas l’instauration de liens pérennes. S’il ne se sent pas écouté, il ne faudra pas s’attendre à ce qu’il donne tout en retour. Apprendre à se connaître (sans devenir amis, le lien professionnel doit néanmoins primer), accepter de se livrer pour que le voyant puisse avancer dans son travail, voici deux lignes directrices à suivre.
Faire totalement confiance à un voyant est évidemment possible, les voyants sont tenus au secret professionnel et un professionnel justement, ne trahira pas les paroles qui lui ont été confiées (d’où l’importance du premier point sus-expliqué), ni ne commentera ou n’apportera de jugement négatif ou déplacé.
Cependant, il est aussi important de se remémorer que quoi qu’il soit annoncé, le libre arbitre est de mise. Chaque consultant demeure libre de suivre ou non ce qui lui aura été proposé et de cesser ses séances d’échanges s’il estime que cela va à l’encontre de ses principes (ce qui ne sera pas le cas avec un professionnel). Alors, oui, il est possible de faire totalement confiance à un voyant... tout en conservant une part d’objectivité.

Plus de rubriques sur la page Horoscope & infos

Tous les articles :

Code promotionnel Disclaimer