L'interview de Tissia

Les interviews des voyants Avigora

L'interview de Tissia

tissia

Nous avons rencontré Tissia pour vous. Voici en exclusivité la conversation que nous avons eue avec elle :

 

Avigora | De quelle façon votre don s’est-il manifesté la première fois ?
Tissia | Ce sont plutôt des ressentis que j’avais depuis mon plus jeune âge. Par exemple, si je me retrouvais dans un ascenseur avec des inconnus, je pouvais arriver à ressentir ce qu’ils étaient en train de vivre. Ca pouvait être un état d’esprit ou un flash par rapport à une situation particulière. Au début, j’ai cru que cela venait de mon imagination vu mon âge. Il est difficile à ce moment-là de le comprendre. Petit à petit, avec le temps, ces ressentis ce sont précisés, affinés, et en en parlant avec les adultes de mon entourage, j’ai pu comprendre que cela pouvait être tout à fait normal puisque d’autres personnes de ma famille avaient également ce don.

Avigora | Pouvez-vous prévoir les moments où les flashs arrivent ?
Tissia | C’est assez difficile. Je peux me mettre dans un état me permettant de capter un maximum de choses mais cela peut parfaitement m’arriver pendant que je suis en train de conduire ou sous la douche. C’est quelque chose que je peux difficilement contrôler. En revanche, quand je suis en consultation, c’est plus un état d’esprit et une concentration qui me permettent de me focaliser pleinement sur une question ou une situation. Ces ressentis qui peuvent arriver dans des lieux qui ne sont pas appropriés, j’essaie, même si c’est difficile, de les contrôler et de ne pas chercher à en savoir plus tant ça peut être déconcertant sur le moment.

Avigora | Utilisez-vous des supports lors de vos consultations ?
Tissia | J’essaie d’en utiliser le moins possible et de ne me baser que sur mon ressenti. Je peux néanmoins avoir comme appui le Tarot de Marseille que je n’utilise pas du tout avec sa signification « traditionnelle ». Il sert à me concentrer sur la question du consultant. Je peux aussi utiliser la boule de cristal qui est très puissante et peut aussi m’aider à me concentrer sur une question. En général, j’ai uniquement besoin du prénom et de la date de naissance de la personne.

Avigora | Avez-vous des conseils à donner pour préparer une bonne consultation avec vous ?
Tissia | Le premier conseil, ça serait de venir en consultation complètement détendu et d’essayer, au maximum, d’écouter le ressenti en lui-même, ce qu’il veut dire. Ce sont parfois des symboliques, des détails. Je demande aux personnes qui me consultent de me laisser parler, même s’il m’arrive de leur couper la parole. Ce n’est pas de l’impolitesse, c’est juste que ces ressentis sont tellement rapides et précis que j’ai besoin de les sortir immédiatement sinon je les oublie. D’ailleurs, je retiens rarement une consultation. C’est du à mon état, pas une transe, mais on s’en approche. Je suis un « canal », une passerelle entre les messages qu’on peut m’envoyer et la personne qui est en attente. Il m’arrive de ne pas comprendre ce que je ressens. Ce sont des termes, des évènements que seule la personne peut comprendre. Comme cette dame qui me parlait de ses préoccupations et je lui ai parlé d’un objet qu’elle seule pouvait connaître. Il la liait à une personne de son entourage qui était partie peu de temps avant. C’était en fait une preuve que cette personne était protégée par cette grand-mère disparue. Ce sont parfois des détails qu’on ne maitrise pas et que seul le consultant, pas forcément dans l’immédiat, pourra comprendre et relier à leur histoire.
En autre conseil, je dirais qu’il est très important qu’il y ait une relation de confiance. On peut toujours avoir une réserve, c’est normal. Mais cette confiance permet d’obtenir une fluidité au niveau des échanges, qu’ils soient plus importants, plus fréquents et plus chargés de sens.

Avigora | Avez-vous déjà réalisé des choses extraordinaires ?
Tissia |
Je suis toujours étonnée de l’impact que peut avoir une consultation dans la vie des personnes.  Je suis toujours très prudente quand je dis les choses, j’essaie de toujours me faire bien comprendre. Ce que je considère extraordinaire, ce sont les consultations qui ont déclenché un changement de vie. Je pense notamment à cet homme qui me consultait et à qui j’ai dit qu’il fallait absolument qu’il se rapproche de son père. Or il me parlait d’un tout autre sujet et n’avait d’ailleurs plus de contact avec ce dernier depuis de nombreuses années. A force de le mettre en garde et de lui répéter qu’il devait prendre contact, il a fini par le faire. Heureusement, car son père est disparu tragiquement peu de temps après. Ils ont pu se rapprocher, s’expliquer, régler ce malentendu qui les avait longuement séparé avant que cela ne soit plus possible. Dans ces moments, on se dit que si on n’était pas intervenu, cette personne n’aurait peut-être jamais repris contact et serait passée à côté de quelque chose…

Avigora | Il arrive parfois que certaines personnes soient déçues après une consultation, à quoi l'attribuez-vous et vous arrive-t-il de vous tromper ?
Tissia | Bien sûr nous ne sommes pas infaillibles. J’essaie dans la mesure du possible de retransmettre le plus fidèlement possible les ressentis que j’ai mais souvent ce sont des interprétations qui ont été mal perçues qui enclenchent la déception. Cela peut aussi venir des personnes qui n’ont pas reçu les messages qu’elles attendaient. Je me souviens d’une architecte qui travaillait sur deux gros projets, très différents, durant des mois. Elle souhaitait savoir lequel des deux, son plus gros et meilleur client, choisirait. J’ai su au son de sa voix, sa déception lorsque je lui ai annoncé que je ne voyais pas son client en choisir un des deux. Elle a été très en colère et a raccroché, très énervée. J’ai compris sa réaction même si ce n’était pas évident de rester stoïque face à son énervement. Quelques jours plus tard, elle m’a rappelé pour s’excuser de son comportement et me confirmer que son client était en train de se rétracter sur les projets. Il y avait un souci bien qu’elle ne savait pas de quel ordre il était. Il s’est avéré par la suite, que son client avait eu des problèmes financiers quand à la rétribution de ses projets d’où le retard et le non-choix.
Je conseille aux personnes qui consultent d’utiliser la voyance comme un GPS et non comme un chauffeur. On donne des informations, des itinéraires, mais la personne doit rester maître de son trajet et de sa destinée. C’est ce que j’essaie de transmettre au maximum à mes consultants pour qu’ils ne soient pas déçus. Ce sont des repères, ils ne doivent pas en faire une fixation.

Avigora | Qu’aimez-vous le plus dans votre métier ?
Tissia | Le plus génial c’est le contact humain avec ces personnes qui attendent des choses au niveau de leur vie. Je respecte énormément l’être humain, chaque personne qui me téléphone. Je tiens énormément à ce qu’on peut nommer le « secret professionnel ». Mes consultants savent très bien qu’il y a cette sorte d’intimité qui se crée entre nous sans que cela bascule dans une amitié qui m’empêcherait de conserver mon objectivité. Et puis c’est assez exceptionnel de pouvoir annoncer l’avenir. C’est une pratique qui me donne énormément de satisfaction au quotidien et me permet de me sentir utile.

Avigora | Pouvez-vous faire des « auto-prédictions » ?
Tissia | Oui malheureusement ! Je ne peux pas forcément contrôler mais j’essaie au maximum de les éviter car ça peut influencer mes relations avec des proches / collègues (hors voyance) en ressentant leur état d’esprit, la décision qu’ils peuvent prendre avant même qu’ils ne l’aient prononcé… Ce n’est pas évident à gérer !

Avigora | Que pensent vos proches de votre activité ? Pouvez-vous exercer votre don sur eux ?
Tissia | Dans ma famille, on sait que ce don est là. Certains ont des ressentis tellement forts que par moment, ils ne peuvent pas faire autrement que de les exprimer. Ils n’exercent pas tous dans ce domaine-là mais il y a bien une prise de conscience à savoir que c’est quelque chose qui est réel, qui existe. Mon compagnon est extrêmement cartésien, il ne croyait pas du tout à la voyance. Petit à petit, il a été contraint à changer d’avis à force de voir que ce que je lui annonçais tant au niveau professionnel que privé, s’avérait exact. Au début, ça lui faisait peur et petit à petit, il a réussi à vivre avec et il est même plutôt fier et content de pouvoir me poser des questions de temps à autre.

Avigora | Pouvez-vous nous décrire votre journée type ?
Tissia | Je n’ai pas de journée type. Je compose chaque journée autour des rendez-vous qui sont prévus soit par rapport à ma fille soit dans les milieux associatifs au sein desquels je suis très investie. J’adapte mes consultations en fonction de ces structures qui font appel à moi. Je me connecte uniquement lorsque je me sens performante et libérée de toute obligation. La fatigue, les préoccupations personnelles peuvent altérer énormément les capacités et empêcher l’expression des ressentis. Je préfère donner peu de temps mais être au maximum plutôt que d’être toujours disponible et de ne pas arriver à avoir assez de compréhension ou d’empathie par rapport aux messages qu’on m’envoie.

Avigora | À part la voyance, quelles sont vos autres passions dans la vie ?
Tissia | Je pratique un peu de natation. La méditation est également très importante. Elle me permet d’obtenir une meilleure concentration et gestion des émotions. Je suis passionnée aussi par les capacités du cerveau. Tout ce qui est lectures ou vidéos autour de ce sujet me captive. Les phénomènes paranormaux sont tout aussi intéressants. J’aime beaucoup les récits de vie où l’on trouve souvent des histoires incroyables, très touchantes. Pour résumer, j’aime ce qui est mystérieux et qui est vrai.

Avigora | Si vous n’étiez pas voyante, que feriez-vous ?
Tissia | Etant déjà investie au niveau associatif, si je n’étais pas voyante, je serais certainement assistante sociale. Répondre aux personnes en difficulté, trouver des solutions adaptées à leurs besoins… C’est ce qui me correspondrait le mieux.

 

Pour consulter Tissia ou simplement voir sa page, voir  voyante Tissia


 

 

 

Plus de rubriques sur la page Horoscope & infos

Toutes les interviews :

Code promotionnel Disclaimer