Les interviews des voyants Avigora

L'interview de Lae

lae

Nous avons rencontré Lae pour vous. Voici en exclusivité la conversation que nous avons eue avec elle :

Avigora | Depuis quand exercez-vous le métier de médium ?
Lae | Cela fait cinq ans, auparavant je le pratiquais essentiellement pour mon entourage.

Avigora | De quelle façon votre don s’est-il manifesté la première fois ?
Lae | Toute petite je faisais des rêves prémonitoires, j’avais beaucoup de sensations vis-à-vis des éléments qui m’entouraient, par exemple j’étais capable de voir des tranches de vie pour des personnes que je ne faisais que croiser dans la rue ! Je me suis très tôt considérée comme différente, j’ai d’ailleurs toujours été attirée par ce qui était irrationnel, par l’ésotérisme. Je n’ai jamais vraiment parlé de cet aspect de ma personne aux autres, pas même à mes mes parents. C’est mon jardin secret.

Avigora | Pouvez-vous prévoir les moments où les flashs arrivent ?
Lae | Aujourd’hui, oui, mais cela n’a pas été le cas pendant très longtemps. Je parviens à gérer les flashs lors d’une consultation car je m’immerge complètement dans le monde et l’histoire du consultant.

Avigora | Utilisez-vous des supports lors de vos consultations ?
Lae | Oui, en ce moment j’ai recours au Tarot des Fées, son côté féérique et imaginaire me parle beaucoup. Auparavant j’utilisais les cartes de 32, ensuite l’Oracle de Belline. Je fonctionne par période, au feeling également, en fait, je ne me pose pas trop de questions.

Avigora | Avez-vous des conseils à donner pour préparer une bonne consultation avec vous ?
Lae | L’important est que la personne ne s’attende pas à être immédiatement comblée par le voyant ! Il est essentiel à mon sens que le consultant puisse prendre du recul par rapport à ce qui est dit lors des consultations, et bien garder à l’esprit que c’est à lui de gérer sa vie.

Avigora | Pour quelles raisons vous consulte-t-on le plus souvent ?
Lae | Avec la crise économique, j’ai beaucoup de consultations liées aux problèmes professionnels, la détresse affective est elle aussi toujours présente, viennent ensuite les soucis financiers. Une nouvelle démarche a vu le jour récemment : des consultants me contactent, non pas pour eux-mêmes, mais pour un membre de leur famille.

Avigora | Avez-vous déjà réalisé des choses extraordinaires ?
Lae | Il y a quelques années, j’ai prévenu mon colocataire de l’époque qu’il allait perdre son emploi et être victime d’un accident… Ce qui est effectivement arrivé. Un peu plus tard j’ai prédis à l’une de mes connaissances des événements qui lui sont effectivement arrivés. Je pense que ces deux prédictions m’ont donné confiance pour exercer ce métier.

Avigora | Il arrive parfois que certaines personnes soient déçues après une consultation, à quoi l’attribuez-vous et vous arrive-t-il de vous tromper ?
Lae | Oui, je me trompe et heureusement d’ailleurs, les voyants sont des êtres humains ! Les personnes sont déçues soit parce qu’elles n’entendent pas ce qu’elles aimeraient qu’on leur dise soit parce que le feeling entre elles et moi ne passe pas. Je sais très rapidement quand un lien s’établit entre le consultant et moi.

Avigora | Qu’aimez-vous le plus dans votre métier ? Et le moins ?
Lae | Le plus c’est la dimension insaisissable de ce métier, l’impression d’évoluer dans un monde à part et d’y transporter les gens, j’aime également beaucoup le contact avec les autres. J’ai plus de réserve lorsque les consultants ont surtout besoin d’entendre les choses qui les arrangent, je n’aime pas donner des chimères, en même temps je suis touchée… J’essaye néanmoins de booster les gens !

Avigora | Pouvez-vous faire des « auto-prédictions » ?
Lae | Oui, je n’aime pas, mais les images s’imposent à moi… La plupart du temps il s’agit de choses négatives, alors que je suis très optimiste dans la vie.

Avigora | Que pensent vos proches de votre activité ? Pouvez-vous exercer votre don sur eux ?
Lae | Parfois ils me demandent une consultation mais je refuse, c’est mon monde à moi. D’ailleurs, mes parents ont su très tôt que je serai en dehors du moule, mon père disait toujours que j’allais devenir philosophe.

Avigora | Pouvez-vous nous décrire votre journée type ?
Lae | Je me lève vers 9/10 heures, rapidement je me connecte sur Avigora. J’essaie de me tenir à des horaires de bureau pour préserver ma vie personnelle. J’aime que mon univers professionnel soit bien cadré car comme je suis passionnée, lorsque je travaille et que les gens me racontent leur histoire, je suis à 200% dedans avec eux.

Avigora | À part la voyance, quelles sont vos autres passions dans la vie ?
Lae | La vie est magique et offre plein de petites choses qui me passionnent : la nature, le ciel en changement perpétuel, tout cela me comble. J’adore également la décoration intérieure.

Avigora | Si vous n’étiez pas voyant, que feriez-vous ?
Lae | Décoratrice je pense, ou alors un métier où il est question de relation à l’autre, par exemple coach en développement personnel…

Pour consulter Lae ou simplement voir sa page, c'est par ici.

Plus de rubriques sur la page Horoscope & infos

Toutes les interviews :

Code promotionnel Disclaimer