Les interviews des voyants Avigora

L'interview deMaryna

maryna

Nous avons rencontré Maryna pour vous. Voici en exclusivité la conversation que nous avons eue avec elle :

Avigora | De quelle façon votre don s’est-il manifesté la première fois ?
Maryna | De ce que je me souviens, ça a toujours fait partie de moi. C’est mon père qui m’a fait comprendre mon don et qui m’a aidée à analyser mes ressentis. Mon don, je l’ai depuis ma plus tendre enfance. Vers quatre ou cinq ans, j’ai eu ma première expérience en touchant un fil de clôture électrique. Je me suis évanouie, et depuis j’ai conscience de mes facultés, car après avoir reçue cette « méga-décharge », j’ai commencé à voir des couleurs, les « auras » des gens. Je pensais que c’était naturel. Aussi, entre deux sommeils, j’entendais des bruits de pas, comme des bottes sur des tôles. J’ouvrais les yeux, et je voyais un homme en noir. Cette vision me faisait très peur, c’était le cauchemar de mon enfance. Mon don est aussi héréditaire et se transmet de grand-mère et de  mère en fille. Ma fille a vingt-quatre ans et vient de se lancer dans la voyance. J’ai essayé l’écriture automatique, et aussi le spiritisme, car je voulais savoir d’où venait mon don. J’étais douée pour le spiritisme, mais c’était terrifiant, donc j’ai arrêté.

Avigora | Pouvez-vous prévoir les moments où les flashs arrivent ?
Maryna | Non, ça va au-delà de ma volonté. Quand je suis très fatiguée, je déconnecte de tout, et je laisse parler mon intuition, mon inconscient en fait. Je suis tellement déconnectée, je laisse tellement parler mon inconscient que parfois, je ne sais plus ce que j’ai dit quand je retrouve mon état normal, ou ce que j’ai écrit quand je fais de l’écriture automatique.

Avigora | Utilisez-vous des supports lors de vos consultations ?
Maryna | Oui, j’utilise une boule de cristal, qui est toujours à droite sur mon bureau. J’ai aussi une grande maîtrise du tarot de Marseille, j’ai pris des cours dans une école. Ces supports me fournissent une image qui me permet de m’évader. Je pense que la maîtrise du tarot de Marseille est primordiale, essentielle. Quand je travaillais dans ma bijouterie, je faisais des consultations aux commerçants des alentours à l'arrière de ma boutique, et pour cela j'utilisais le tarot de Marseille ! J’utilise aussi la numérologie, éventuellement, pour mieux percevoir les personnes et leurs vibrations, cela ouvre une brèche, en quelque sorte, afin que les images viennent.

Avigora | Avez-vous des conseils à donner pour préparer une bonne consultation avec vous ?
Maryna | Il faut être dans l’ouverture. Il y a des gens qui ont très peur de la voyance, qui sont dans la vigilance. Il faut vraiment être dans l’ouverture et se laisser « investir ». Moi-même j’essaye d’être toujours dans la relaxation. Il faut aller au-delà du doute, parfois du mépris ! Le plus important est d’être en confiance.

Avigora | Pour quelles raisons vous consulte-t-on le plus souvent ?
Maryna | En majorité l'amour bien sûr, mais je fais aussi beaucoup d'aide à la décision professionnelle ainsi que du coaching.

Avigora | Avez-vous déjà réalisé des choses extraordinaires ?
Maryna | Oui, bien sûr… Pour les gens, la voyance est quelque chose d’extraordinaire, de surnaturel même. Par exemple, j’ai reçu sur Avigora le commentaire d’une cliente à qui j’ai parlé de son week-end… Elle m’a dit que le week-end s’était déroulé exactement comme je l’avais prédit. Pour les gens, ça, c’est surnaturel.

Avigora | Il arrive parfois que certaines personnes soient déçues après une consultation, à quoi l’attribuez-vous et vous arrive-t-il de vous tromper ?
Maryna | Oui, il m’arrive de me tromper, mais attention : je me trompe sur les dates, rarement sur les évènements en eux-mêmes. Il y a aussi des personnes à qui jamais rien n’arrive ! Vraiment jamais rien ! C’est ainsi car ils sont trop renfermés dans une ornière, et n’arrivent pas à en sortir. Dans ces cas-là, il faut changer de façon de penser. Il y a des personnes qui y arrivent, d’autres non.

Avigora | Qu’aimez-vous le plus dans votre métier ?
Maryna | Être en contact avec l’autre et pouvoir l'aider. J’ai découvert les clés du bonheur, alors j’essaye de les transmettre aux gens qui veulent bien en prendre conscience et qui savent comprendre, qui ne vivent pas dans la fatalité. Ce contact avec l’autre est quelque chose de grandiose. Je suis quelqu’un qui aime dialoguer, partager, comuniquer.

Avigora | Pouvez-vous faire des « auto-prédictions » ?
Maryna | Oui et non. J’ai un fil conducteur, l’inconscient, qui est en moi. J’ouvre mon esprit le soir et je me pose une problématique. Le lendemain, j’ai la réponse ! Je ne sais pas comment ça se passe, par un bidouillage quelconque, mais le fait est là, j’ai la réponse. Donc oui, je peux avoir des réponses par moi-même, et non car je ne les cherche pas à proprement parler.

Avigora | Que pensent vos proches de votre activité ? Pouvez-vous exercer votre don sur eux ?
Maryna | Je n’ai presque pas de proches. Je suis quelqu’un de très seul. Ce n’est pas que je n’ai pas de famille ! Quand j’étais mariée, j’avais beaucoup de famille et d’amis, depuis, par le biais de la voyance, j’ai rencontré d'autres personnes qui me sont devenus proches. Ceux-là adhèrent complètement ! Oui, j’arrive à exercer mon don sur eux, ils me le demandent ! Mais je connais leurs vies, je les connais eux, alors parfois, pour avoir un avis extérieur, je les envoie chez une consoeur. J’essaye aussi de dire les choses avec une certaine diplomatie. J’en avait parlé à une dame qui était mon professeur de tarot à l’époque, et qui m’a appris qu’il fallait dire les choses avec diplomatie.

Avigora | Pouvez-vous nous décrire votre journée type ?
Maryna |Mes journées sont essentiellement professionnelles. Avigora, Avigora, Avigora ! *rires* Avec des plages de repos. Bien sûr, je peux m’octroyer des soirées de détente avec des amis, mais la journée est vraiment professionnelle. J’adore ce que je fais, je suis dans mon jus, comme un poisson dans l’eau ! L’autre m’enrichit, par sa personnalité, son vécu. Je me fiche des voyages, de la papote, tout ça… Je fais passer mes consultants avant tout ! Je suis quelqu’un de sérieux, et je ne veux pas laisser quelqu’un dans l’attente. Il m’arrive de me coucher à trois heures du matin parce que je voulais terminer mes consultations !

Avigora | À part la voyance, quelles sont vos autres passions dans la vie ?
Maryna | La lecture. Je suis une personne qui adore lire, mais toutes sortes de lectures, pas seulement des romans, pour m’enrichir l’esprit. Je faisais du yoga avant, mais je n’en fais plus. Je suis vraiment versée dans l’enrichissement spirituel, pour mon don. Je ne suis pas une passionnée de beaucoup de choses…

Avigora | Si vous n’étiez pas voyant, que feriez-vous ?
Maryna | J’aurais bien aimé être hôtesse de l’air… Pour voyager, être en hauteur, et être au dessus des nuages !

Pour consulter Maryna ou simplement voir sa page, c'est par ici.

Plus de rubriques sur la page Horoscope & infos

Toutes les interviews :

Conseillers en ligne

Tarot de Marseille Tarot de l'Amour Tarot oui non
Code promotionnel Disclaimer